Ahmed Oul
09/10/2019 14:33

Deux membres d'équipage d'un pétrolier algérien disparaissent en France

France - Deux marins algériens de l’équipage du navire pétrolier algérien « Cheikh Bouamama », appartenant à l'entreprise nationale Sonatrach, sont portés disparus depuis la nuit du 7 au 8 octobre, date de retour du méthanier de son dernier voyage au port de Marseille en France.

La disparition mystérieuse des deux jeunes marins n'a été remarquée par les autres membres de l’équipage qu'à leurs arrivées au port pétrolier de Skikda en Algérie dans la nuit du dimanche 7 octobre, selon le quotidien arabophone Echorouk qui rapporte l'information.

Les deux marins âgées respectivement de 30 et 31 ans, auraient pris la fuite au niveau du port de Marseille en France. La direction générale du Sonatrach a diligenté une commission d’enquête au niveau de port de Skikda pour connaitre les circonstances exactes de la disparition des deux marins.

Selon les premiers éléments de l’enquête, les deux marins algériens seraient descendus de leur navire en pleine mission au niveau du port de Marseille avant de prendre la fuite vers une direction inconnue. Ils seraient actuellement en situation irrégulière en France.

Pour rappel, le navire de transport de gaz naturel liquéfié (GNL) « Cheikh Bouamama » appartenant à la compagnie « Hyproc Shipping Company », filiale de l'entreprise Sonatrach et leader national dans le transport maritime des hydrocarbures, est entré en service en 2008. Il est l'un des plus grands navires transporteurs du gaz algérien vers l'Europe.

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus