Pica Ouazi
03/11/2019 11:22

L'Algérie exclue du congrès de Berlin : L'Italie dénonce

Le ministre italien des Affaires étrangères s'est interrogé sur l'absence de l'Algérie au Congrès mondial sur la crise libyenne, organisé par l'Allemagne. Luigi Di Maio a trouvé ce fait inédit et étrange, vu que l'Algérie partage plus de 1000 km de frontières terrestres avec la Libye.

Ainsi, le ministre italien des Affaires étrangères, à l’instar d’autres diplomates européens, ne comprennent pas la décision de l’Allemagne – organisatrice du congrès – de ne pas convier l'Algérie et la Tunisie à l’initiative. Il a rappelé que l’Algérie a apporté son soutien à la communauté internationale lors du congrès de Paris et celui de Palerme, concernant la question libyenne.

Il faut souligner que l’Allemagne a invité les belligérants du conflit libyens à la table des négociations pour trouver une solution à la crise. Elle a convié le Gouvernement d'unité nationale et l'autorité installée à Benghazi. Cette dernière revendique la légitimité populaire, et demande à négocier à Berlin en présence de pays européens pour dépasser le blocage que connaît la Libye.

Il faut aussi signaler que l’Algérie a toujours été dans le collimateur du chef des insurgés à Benghazi, le maréchal Khalifa Haftar, soutenu par l’Égypte et les Émirats arabes unis. Il est même allé jusqu'à menacer l'Algérie d'une guerre si cette dernière n’arrête pas de se mêler de la crise libyenne.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Cette exclusion est perçue comme un recul de la diplomatie algérienne. Cette dernière avait toujours eu son mot à dire dans les conflits qui concernent les pays frontaliers. Il est aussi un signe de l’évolution des positions internationales, qui donnent de la crédibilité au gouvernement du maréchal Khalifa Haftar, après les offensives diplomatiques des Émirats et d'Égypte qui le soutiennent sur tous les plans, contrairement à l’Algérie qui se contente d’un soutien diplomatique au gouvernement d’union nationale.

Lire aussi : L’Allemagne s’inquiète de la situation politique en Algérie

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

  • Comment voulez vous que l'Algérie intervienne dans le conflit Libyéen alors, que la junte militaire Algérienne est complice des émiraties et des Egyptiens! Cette junte militaire est déjà embourbé en Algérie et rejetée par le peuple Algérien! L'Algérie peut régler le conflit Lybéen grâce uniquement à un pouvoir légitime qui renforce la position de l'Algérie dans la scène internationale et dans la région.

    Annuler votre réaction

    Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus