Ahmed Oul
13/10/2019 15:21

Le Maroc s'attaque à l'Algérie et au Front Polisario

La représentation diplomatique marocaine à l'ONU accuse l'Algérie de couvrir des « violations flagrantes des droits de l’Homme » perpétrées par le Front Polisario au camps de Tindouf. Cette accusation, datée du 10 octobre, est appuyée par des pétitionnaires internationaux.

L'un des pétitionnaires parrainés par le Maroc, Hamada El Bihi, s'est présenté comme ancien membre du Front Polisario. Il a accusé, devant la 4e Commission de l'ONU, des dirigeants du Front Polisario d'avoir « tué, torturé et maltraité des innocents dans les camps de Tindouf, dans des prisons bâties sous terre ».

Hamada El Bihi a souligné que ces violations et ces persécutions sont commises « avec l’aval et l’appui du pays hôte, le voisin oriental du Maroc ». Il a appelé la communauté internationale à tenir l’Algérie responsable moralement et légalement de ce qui se déroule sur son sol.

Le Maroc, qui orchestre depuis une semaine une offensive diplomatique contre l’Algérie à l'ONU, a même appelé l’Assemblée générale des Nations unies à intervenir d’urgence afin « de protéger au moins les personnes qui se trouvent dans une situation de vulnérabilité dans les camps de Tindouf, en particulier les femmes, les enfants et les victimes de discrimination raciale ».

L'Algérie refuse d'être partie du conflit du Sahara occidental

L'ambassadeur chargé des Affaires de l'Algérie aux Notions unies, Mohammed Bessedik, avait déjà précisé que l’Algérie « n’est pas partie du conflit, mais juste un pays observateur ». L'Algérie a réaffirmé à New York que le conflit au Sahara occidental est une question de décolonisation opposant le Front Polisario au Maroc, qui n’est pas sujette à interprétation.

L'Algérie regrettait que le droit à l’autodétermination menacé dans certains pays reste également inaccessible à tous les peuples des territoires non-autonomes. « La nature du conflit au Sahara occidental n’est pas sujette à interprétation. Cela a été et reste une question de décolonisation opposant le Front Polisario, le représentant légitime du peuple sahraoui; au Royaume du Maroc ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus