Catégories Sports
| Le
12 septembre 2020 12 h 41 min

JS Kabylie : Mellal menace d’internationaliser son conflit avec la FAF et la LFP

Par Azzedine Derradj

Le président de la Jeunesse sportive de Kabylie (JSK), Cherif Mellal, a réagi à sa récente suspension par la Ligue de football professionnel (LFP). Le premier responsable du club kabyle menace d’internationaliser son conflit avec la FAF et la LFP.

En effet, selon le média Dzfoot, le président de la JSK, Cherif Mellal, a déclaré que ses avocats allaient saisir la commission des recours de la FAF et le Tribunal arbitral du sport (TAS) algérien. Ils seraient même prêts à aller plus loin, c’est-à-dire saisir le TAS de Lausanne (Suisse), comme l’ont déjà fait d’autres clubs. À ce sujet, il s’est dit confiant puisque ses avocats ont trouvé beaucoup de vices de procédure. “Pour ma part, je ne reculerai pas. Je ne défends que les droits de mon club” a-t-il estimé.

Le président de la JS Kabylie estime que ceux qui sont à la tête de la LFP et de la FAF, sans citer Kheireddine Zetchi et Abdelkrim Medouar, donnent une mauvaise image du football national et “la dernière gifle du TAS

de Lausanne est un exemple”. Pour Cherif Mellal, les dirigeants de la Ligue et de la Fédération ont échoué. “Ils doivent s’expliquer, déposer leur bilan et qu’ils partent” insiste-il.

Pour sa part, la direction du club a elle aussi réagi à la suspension de son président. À travers une publication sur sa page Facebook, la direction de la JSK dénonce la décision « arbitraire et infondée » de la LFP. C’est ainsi, que le club, précise l’instance dirigeante des Canaris, épuisera tous les recours pour faire valoir ses droits

Rappelons que le président de la JSK, Cherif Mellal, a été lourdement sanctionné par la commission de discipline de la LFP. Le boss du club kabyle a écopé de deux ans de suspension ferme de toute fonction officielle et/ou activités en relation avec le football, avec proposition de radiation à vie.

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Azzedine Derradj