Pica Ouazi
07/10/2019 14:29

La vérité sur l'arrestation du neveu de Lounès Matoub

Contacté par nos soins après sa libération, Assirem Matoub, le neveu du Rebelle, a démenti catégoriquement avoir ramené avec lui un pistolet automatique. Il affirme à Observ'Algerie que son arrestation n’a aucun lien avec cette histoire d'arme.

Assirem Matoub a affirmé que depuis son interpellation à l'aéroport international d’Alger, les services de sécurité l’ont interrogé sur ses activités militantes. Il a aussi été question sur les raisons de ses voyages en Algérie, les activités de la Fondation Matoub Lounès et sur des liens supposés avec le Mouvement pour l'autodétermination de la Kabylie (MAK). Il ajoute qu’il a été interrogé dans un commissariat puis conduit dans une caserne des Renseignements généraux (RG) et à la brigade de Gendarmerie nationale de Bab Jdid.

Le neveu du Rebelle ajoute qu’il a reçu une convocation pour se présenter à la police dans les jours à venir. Cette convocation ne porte aucun motif. Assirem Matoub conclut que s’il avait une arme en sa possession, il n'aurait jamais été libéré et qu’il serait maintenant en prison.

Il faut rappeler qu'à la suite de l'arrestation d'Assirem Matoub, plusieurs médias algériens ont affirmé que le fils de Malika Matoub a été arrêté en détention d’un pistolet automatique avec un récépissé et sans autorisation de port d’arme. La nouvelle a fait le tour des réseaux sociaux.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Lire aussi : Le fils de Malika Matoub arrêté à l’aéroport d’Alger

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus