Aylan Afir
07/11/2019 10:50

JS Kabylie : Cherif Mellal a tranché pour l'avenir de Hubert Velud

La direction de la JS Kabylie a finalement décidé d'accorder une dernière chance à son entraîneur Hubert Velud. Les dirigeants du club kabyle, dont le président Cherif Mellal, avaient décidé de remercier le coach français juste après la dernière défaite du club concédée lundi dernier à Sidi Bel Abbes. Mais visiblement, ils sont revenus sur leur décision, donnant une nouvelle chance à l'entraîneur et à la stabilité au sein du club.

Il est clair que le président de la JSK cherche à éviter la crise à son équipe. D'ailleurs, Cherif Mellal n'a pas rendu public le limogeage de son entraîneur. « Velud est toujours l’entraîneur de la JSK. C’est vrai qu’une défaite est toujours difficile mais on est toujours ensemble et on va travailler tous ensemble pour redresser la barre », a affirmé le président du club à la chaîne 1 de la radio algérienne.

D'ailleurs, il évoquera la crise pour l'écarter de son discours et, éventuellement, de son équipe. « La JSK n’est pas en crise car c’est une défaite enregistrée à l’extérieur. Comme à chaque fois, on va se réunir pour revoir notre copie et trouver des solutions afin de revenir en force », a-t-il souligné, sans pouvoir cacher ses appréhensions.

Velud va-t-il divorcer avec la JSK et Mellal ?

La JS Kabylie occupe la 6ème place au classement de Ligue 1 après neuf journées, avec quatre victoires et quatre défaites au compteur. Selon une source proche du club, le limogeage de Velud était dans l'air depuis quelques semaines, notamment depuis la défaite des canaris face au CS Constantine. Mais Certains dirigeants ont pu convaincre Mellal de lui accorder du temps. Jean-Yves Chay, conseiller technique et directeur sportif, en fait partie.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Il faut dire que cette instabilité ne joue pas en faveur du président Mellal qui se trouve aussi en mauvaise posture. Ce n'est pas évident pour lui aussi puisqu'il est à son quatrième entraîneur, après Noureddine Saâdi, Youcef Bouzidi et Franck Dumas. Ce n'est pas de bon augure pour quelqu'un qui défendait l'idée de stabilité dès son arrivée à la tête de ce club de Kabylie.

Lire aussi : JS Kabylie : Hubert Velud est le nouvel entraîneur kabyle

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus