Arezki I.
04/11/2019 16:05

Tamazight Officiellement admise à l’Union Africaine

Une commission de la langue Tamazight a été officiellement installée cette semaine au siège de l’Union africaine (UA), sis à Addis-Abeba, capitale de l’Éthiopie. La langue de Mouloud Mammeri a, désormais, son statut comme toutes les langues africaines au sein de cette instance continentale.

Cette information a été annoncée par le Haut commissariat à l'amazighité (HCA), dans un communiqué rendu public, qui précise que la cérémonie d’installation a été tenue en présence d’une délégation d’enseignants et chercheurs en langue et culture amazighe, conduite par le Secrétaire général du HCA, Si El Hachemi Assad. « Cette prouesse est l’aboutissement de la démarche et des efforts consentis par le secrétaire général du HCA et ce depuis sa rencontre avec le secrétaire exécutif de l'Académie africaine des langues (ACALAN), le Dr Lang Fafa Dampha, en marge de la troisième session ordinaire du comité technique spécialisé sur la jeunesse, la culture et les sports tenue à Alger, en octobre 2018 », annonce-t-on dans le communiqué du HCA.

Le HCA précise que le rapport de la délégation algérienne a été « approuvé à l’unanimité avec des éloges du collège des académiciens de l’ACALAN qui considèrent que la commission tamazight traduit hautement l’esprit de l’ACALAN en tant que structure de travail, à l’instar des 19 autres structures qui travaillent en coordination avec les structures nationales de langues servant de points focaux nationaux dans les États africains ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Les dix membres de la Commission ont élu le professeur algérien Youcef Necib comme coordinateur représentant de l’Algérie, alors que le docteur Abdeslam Boumisser, secrétaire représentant le Maroc. Les mêmes participants ont proposé d’élire siège à cette commission à l’université africaine, sise à Adrar. « Ce choix d’Adrar s’explique par la conjugaison de plusieurs facteurs favorisants, et du fait que cette région se trouve à la rencontre de deux zones amazighophones, le Maghreb et le Sahel qui sont deux sous-régions africaines importantes », explique-t-on dans le communiqué du HCA.

Lire aussi : Google Earth célèbre tamazight et les autres langues autochtones

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus