Algérie : le FFS limoge son secrétaire général Hadji Djilani

09/03/2019 12:03

Le Front des forces socialistes (FFS) est secoué par une crise interne depuis le début de la révolte populaire dans le pays. À l’instar du régime, le parti est déstabilisé par la fronde d'une partie de ses élus.

Tout a commencé après l’annonce de la direction du retrait des députés et sénateurs du parti, une décision désavouée par les élus dans une déclaration où ils ont annoncé qu’ils vont continuer à siéger aux assemblées. Un accroc qui a considérablement décrédibilisé une direction déjà fragile et accusée d’autoritarisme.

Afin de sauver la face, l’instance présidentielle du parti a annoncé le limogeage du secrétaire national Mohamed Hadj Djilani et son remplacement temporaire par Mhenni Hadadou, président de l’assemblée populaire wilayale de Béjaïa.

Il reste à savoir si cette décision réussira à calmer les esprits et permettre au parti de retrouver la sérénité nécessaire pour affronter une conjoncture particulière.

Lire aussi : Le FFS appelle à une participation massive aux manifestations populaires

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus