khaled Bel @ObservAlgerie
04/06/2017 11:13

L'«annulation du BAC» après 15 minutes des fuites des sujets

Le ministère de l'Education Nationale durcit ses mesures antifraudes en prévision de l'examen du Baccalauréat 2017 après les scandales qui ont secoué les sessions précédentes. En effet, selon plusieurs sources, le ministère de Nouria Benghabrit déploie un plan visant la limitation du phénomène de tricherie de masse à l'aide des nouvelles technologies ainsi que les fuites des sujets.

La nouvelle mesure phare et qui n'a pas été prise durant les sessions précédentes est l'annulation du BAC en cas de fraude et de fuites des sujets d'une grande envergure ainsi que la distribution des sujets de réserve. Selon des sources se disant bien informées, la tutelle aurait donné des instructions fermes à ses cadres sur le niveau national, pour remplacer les sujets du BAC par les sujets de réserve après pas plus de 15 minutes du signalement des fuites.

Le ministère de l'Education Nationale a décidé également l'interdiction d'utilisation des téléphones portables pour tous les candidats et les employés des centres d'examen à l'exception des présidents des centres. Deux employés de la tutelle dont une femme, accompagnés d'un agent des forces de sécurité, procéderont à la fouille corporelle à l'aide d'un détecteur de métaux à l'entrée de chaque centre d'examen pour détecter les appareils électroniques.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

D'un autre côté le ministère Nouria Benghabrit, aurait selon les mêmes sources, coordonné avec les forces de l'Armée, la Gendarmerie et la Police Nationales pour mettre en place un système de brouillage électronique dans les centres d'examen.

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus