VIDÉO. Accord secret d'exfiltration des terroristes de DAECH : l'Algérie inquiète de leur retour au Maghreb

16/11/2017 13:28

L'Algérie a exprimé officiellement ses inquiétudes du retour des combattants de l'organisation terroriste "Etat Islamique" appelée communément DAECH, à la région du Maghreb, lors de la réunion tripartite (Algérie-Egypte-Tunisie) tenue au Caire sur la situation en Libye.

Le ministre algérien des Affaires étrangères, Abdelkader Messahel, a souligné, dans ce cadre, qu'"une vigilance s’impose quant aux défis sécuritaires, à leur tête le terrorisme, le retour des combattants terroristes étrangers ainsi que la migration clandestine", dans ladite réunion qui a enregistré la participation des ministres des Affaires étrangères égyptien, Sameh Choukry, et tunisien, Khemaies Jhinaoui.

Les inquiétudes exprimées par le chef de la diplomatie algérienne, viennent en parallèle avec les révélations sur l'accord secret entre la coalition internationale et l'organisation terroriste et qui aurait permis à des centaines de soldats de Daech de fuir Raqqa (Syrie) « 250 combattants de l'État islamique et leurs familles ont pu quitter leur fief syrien par camions le 12 octobre grâce à un pacte signé avec les Forces démocratiques syriennes.» selon une enquête de BBC publiée sur son site internet.

Même si le nombre de combattants algériens dans les rangs de Daech reste très limité, avec environ 1000 algériens, celui des tunisiens et des libyens est cependant important. Ce sont environ 8000 combattants maghrébins enrôlés dans les rangs de Daech dont 6000 tunisiens.

Laisser un commentaire