VIDÉO. Le ministre marocain des affaires étrangères accuse à nouveau l'Algérie

03/07/2018 18:15

Le ministre marocain des affaires étrangères et de la coopération internationale, Nasser Bourita a accusé de nouveau l'Algérie, lors d'un entretien qu'il a accordé à la chaîne France 24 en marge du somment de l'Union africaine (UA) qui s'est achevé, hier lundi, à Nouakchott (Mauritanie).

En effet, c'est en ce qui concerne le dossier du Sahara Occidental que Nasser Bourita s'en est de nouveau pris à l'Algérie, qu'il a considéré comme « l'acteur principal dans ce dossier ». « Tout le monde sait quelle est la partie qui abrite, finance (le Front Polisario, ndlr) et mobilise ses services diplomatiques dans ce dossier » a dit le ministre marocain, ajoutant que « si on veut une solution, [l'Algérie] doit s'impliquer au même degré que lorsqu'elle a contribué à la création du problème ».

Nasser Bourita a également estimé que les relations entre son pays et l'Algérie « ne sont pas normales ». « La responsabilité en incombe à la partie qui est capable de prendre des décisions, mais qui n'en a pas pris. Le Maroc n'a pas fermé les frontières, (...) le Maroc ne s'est jamais inscrit dans une démarche visant à porter atteinte aux intérêts de l'Algérie et du peuple algérien » a-t-il déclaré.

À rappeler que les relations entre l'Algérie et le Maroc sont déjà tendues depuis plusieurs semaines, en raison d'une campagne d'accusations menée principalement par le chef de la diplomatie du royaume chérifien. Ce dernier avait en effet multipliés les attaques contre l'Algérie en ce qui concerne le dossier sahraoui et la rupture des relations entre son pays et l'Iran. En savoir +

Laisser un commentaire