Catégories Economie
| Le
21 septembre 2020 9 h 15 min

Marché noir de devises: Vers une hausse record de l’euro face au dinar

Par Maacha H.

Les cours de l’euro frôlent depuis quelques semaines la barre symbolique des 200 dinars au niveau du marché noir des devises algérien. Les spécialistes estiment que la valeur de la monnaie unique européenne va grimper sensiblement dans les jours à venir à la faveur de la réouverture des frontières algériennes.

Le taux de change de l’euro et du dollar connaît une certaine stabilité par rapport au dinar algérien depuis quelques jours sur le marché noir de la devise. Frôlant la barre des 200 dinars, la valeur de la monnaie européenne a enregistré une hausse importante depuis quelques semaines.

Une donne qui résulte de la reprise des activités commerciales en Algérie avec l’ouverture progressive des lieux publics, cafés, restaurants, hôtels et plages, depuis le 15 août dernier. Les rumeurs sur la réouverture des frontières de l’Algérie ont également contribué à cette hausse de la devise européenne.

D’autre part, les cambistes ont souligné que le manque de monnaie étrangère cette année au niveau des marchés parallèles, à cause notamment de l’absence des émigrés, avait grandement influé sur les cours de l’euro. C’est ce qu’a d’ailleurs fait savoir un changeur au quotidien Le Soir d’Algérie : « Nous nous sommes habitués à l’abondance de la monnaie étrangère en pareille saison grâce à l’afflux des émigrés qui alimentent le marché de change en période de forte demande des touristes à destination de l’Europe, de la Turquie

et de la Tunisie, mais aussi des importateurs qui constituent la tranche la plus importante de la clientèle ».

L’euro pourrait atteindre 250 dinars

Un autre cambiste a estimé que « le recul du nombre des contaminations au Covid-19 et l’amélioration de la situation sanitaire en Algérie contribuent positivement à l’amélioration du climat des affaires sur la place du change au noir ». S’ajoute à cela la dévalorisation du dinar algérien sur le marché officiel. En effet, la monnaie nationale connaît depuis plusieurs semaines une baisse significative face à l’euro dans le circuit officiel.

Notons, enfin, que la réouverture prochaine des frontières et le retour à la normale des activités commerciales, notamment en ce qui concerne les importateurs, feront grimper encore plus les cours des monnaies étrangères sur le marché informel. Selon les cambistes, l’euro, qui reste la monnaie la plus demandée par les Algériens, pourrait « aisément » atteindre 250 dinars.

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Maacha H.

Mots-clés Euro