Catégories Economie

Marché noir des devises : Vers une chute vertigineuse du dinar algérien face à l’euro ?

23 mai 2020 21 h 50 min

La valeur de l’euro a connu depuis quelques jours une légère hausse face au dinar algérien sur le marché noir. Cette courbe ascendante s’annonce plus importante lors des prochains jours à cause des dernières décisions du gouvernement algérien concernant le retour de l’importation de véhicules neufs ainsi que le début du déconfinement dans de nombreux pays européens.

La valeur de la monnaie algérienne pourrait connaître une nouvelle chute importante face aux principales devises sur le marché noir. La reprise de l’importation de véhicules neufs en Algérie aura certainement un impact sur le marché noir des devises. Dès son application, cette opération va engendrer une forte pression sur la demande des devises étrangères. Ce qui va flamber le cours de ces dernières, notamment au Square Port Saïd d’Alger.

Autre facteur qui pourrait contribuer à l’augmentation de la valeur des devises sur le marché informel : le lancement du processus de déconfinement à travers plusieurs pays en Europe, dont la France. Aussi, certains pays ont annoncé la reprise de leurs activités touristiques pour cet été. C’est le cas de la Tunisie,

ou encore de l’Espagne, qui a annoncé la réouverture de ses frontières dès le mois de juillet prochain pour accueillir les touristes. Deux destinations prisées par les Algériens. Une situation qui engendrera certainement une forte demande sur l’euro sur le marché noir.

L’euro reste en hausse face au dinar algérien sur le marché officiel

Par ailleurs, l’autre paramètre qui pèsera sur la valeur du dinar sur le marché noir est lié à sa valeur sur le marché officiel. En effet, la valeur du dinar connaît depuis quelques jours une baisse significative face à l’euro dans le circuit officiel. Selon les chiffres de la Banque d’Algérie, la monnaie nationale est cotée à 140,90 dinars pour un euro. Alors que devant le dollar, elle vaut 128,45 dinars.

Cette dépréciation du dinar intervient dans un contexte de crise économique. L’Algérie traverse des difficultés financières énormes. Les économistes prévoient une dévaluation drastique du dinar sur le marché officiel. Ce qui engendrera, automatiquement, un nouveau déclin de la monnaie nationale dans le circuit informel.

Enfin, il convient de noter qu’en ce samedi 23 mai, un euro s’échange toujours à 192 dinars à la vente et à 187 dinars à l’achat sur le marché illicite. S’agissant du dollar américain, autre devise prisée par les Algériens, il s’échange à 174 dinars à la vente et 170 dinars à l’achat.

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter

Voir les commentaires

  • Est ce que l'état s’intéresse a ces banquiers qui opèrent en mode industriel dans le ; je te donne ici tu me donne là bas et vice et versa ?

En poursuivant votre navigation vous acceptez l'utilisation des cookies selon notre Politique de confidentialité .

En savoir plus