Marché noir : Hausse de l'euro face au dinar algérien


Le cours de l’euro reprend avec sa tendance haussière en ce début de l’année sur le marché noir face au dinar algérien. En effet, la monnaie unique européenne s’échangeait, ce samedi 4 janvier, à 204 dinars pour un euro à l’achat, au marché parallèle du square Port-Saïd à Alger après une légère baisse à la fin de l’année 2019.

Cette reprise de la tendance haussière est le résultat de la reprise des activités après les journées de fêtes du réveillon. Ainsi, la demande sur cette devise commence à augmenter au début de l’année causant ainsi la hausse de l’euro. Cette hausse est appelée à durer dans le temps tout du moins jusqu’à ce que le climat des affaires change en Algérie.

Elle est surtout le résultat d’une conjoncture économique très dure pour la monnaie nationale qui recule devant les devises étrangères. Elle reflète aussi la situation économique du pays qui traverse une crise aussi de confiance et qui ralentit considérablement l’investissement et la prise de risque.

Il faut aussi s’attendre à l’accélération de la chute de la valeur du dinar sur le marché officiel pour faire face au déficit budgétaire auquel doit faire face le gouvernement. Cette option est la plus envisageable étant donné que le gouvernement a fermé la porte à l’endettement extérieur. Elle portera le coup de grâce à la monnaie nationale déjà fragilisée et favorisera une nouvelle flambée des devises étrangères.

Il faut aussi signaler que la mise en application des autorisations d’importations de véhicules de moins de trois ans contribuera à faire flamber le marché noir de la devise. En effet, dès que cette mesure rentre en vigueur, la pression sur le marché noir va augmenter et les cours de l’euro suivront automatiquement.

Lire aussi : Taux de change : Vers de nouveaux records de l'euro en 2020 ?

Dans :