Personnalité : Abdelmalek Sellal

Abdelmalek Sellal est un homme politique algérien. Il a été Premier ministre de l’Algérie à deux reprises entre 2012 et 2014 et entre 2014 et 2017. Et ce, sous le règne du président déchu Abdelaziz Bouteflika et de son frère et conseiller Saïd Bouteflika. Il finira en prison dans plusieurs dossiers de corruption, et ce, dans le contexte des manifestations de 2019, appelées aussi “Hirak”.

Né en 1948 à Constantine, à l’est de l’Algérie, Abdelmalek Sellal est diplômé de l’Ecole nationale d’administration en diplomatie. Il sera chef de daïra dans les wilayas de Tamanrasset et Oran, avant d’occuper le poste de wali dans quatre wilayas, à savoir Adrar, Sidi Bel Abbes, Oran et Laghouat. Durant les années 1990, il sera nommé directeur au ministère des affaires étrangères et, ensuite, ambassadeur d’Algérie à Budapest en Hongrie.

La carrière de Abdelmalek Sellal connaîtra un virage en 1998 quand il sera nommé ministre de l’intérieur par Liamine Zeroual dans le gouvernement du défunt Smaïl Hamdani. En fait, il était en charge de l’organisation de l’élection présidentielle controversée d’avril 1999 qui installera Abdelaziz Bouteflika au palais d’El Mouradia.

A partir de là, Abdelmalek Sellal occupera plusieurs portefeuilles ministériels dans différents gouvernements, en l’occurrence ceux de Ahmed Benbitour, Ali Benflis, Abdelaziz Belkhadem et Ahmed Ouyahia. C’est en 2012 qu’il sera nommé Premier ministre. Un poste qu’il quittera pour quelques semaines en 2014, le temps qu’il s’occupe de la campagne du 4ème mandat de Bouteflika. Il sera désigné de nouveau Premier ministre jusqu’en 2017.

Page 1 de 5 1 2 5
Publicité

Heureux de vous revoir

Connectez-vous au compte

Créer un nouveau compte

Remplissez le formulaire pour vous inscrire

Récupérez votre mot de passe

Entrez les détails pour réinitialiser le mot de passe