Personnalité : Hocine Benhadid

Hocine Benhadid est un général-major de l’Armée algérienne à la retraite. Il a été commandant de la fameuse 8ème division blindée (ex-8ème BB) de l’ANP. Il s’est fait connaître, en tant que retraité de l’ANP, en 2015 quand il s’est violemment attaqué à l’ex-président Abdelaziz Bouteflika, mais surtout à l’ex-chef d’état-major de l’ANP, Ahmed Gaïd Salah.

Il faut dire que dans des sorties médiatiques, notamment sur El Watan et Radio M., Hocine Benhadid a été d’une virulence extrême, particulièrement à l’encontre de Ahmed Gaïd Salah. Il a même évoqué des liens qu’entretenaient les responsables du DRS avec des terroristes, notamment certains de leurs chefs. Cela lui a valu une condamnation à une année de prison ferme. Il a même accusé Saïd Bouteflika de se préparer à succéder à son frère.

Mais, ce n’est pas un séjour à la prison d’El Harrach, à Alger, qui allait arrêter Hocine Benhadid. En effet, il n’hésitera pas à profiter du mouvement de protestation de février 2019 pour relancer de nouvelles salves contre Gaïd Salah et Abdelaziz Bouteflika. Et cela lui vaudra également un séjour en prison et une dégradation sérieuse de son état de santé, surtout qu’il a fait une chute en prison qui lui coûté une fracture au niveau du bassin. Il sera libéré le 2 janvier 2020 et réhabilité le 4 juillet de la même année par les “nouvelles” autorités de l’Algérie, en l’occurrence le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune et le chef d’état-major de l’Armée, Saïd Chanegriha.

Publicité

Heureux de vous revoir

Connectez-vous au compte

Créer un nouveau compte

Remplissez le formulaire pour vous inscrire

Récupérez votre mot de passe

Entrez les détails pour réinitialiser le mot de passe