Personnalité : Saïd Chanegriha

Saïd Chanegriha est un général de corps d’armée de l’ANP, l’Armée algérienne. Il est le chef d’état-major de la même armée depuis la fin décembre 2019. Il a fait partie des militaires algériens qui ont participé à la guerre israélo-arabe d’octobre 1973.

Saïd Chanegriha est né en août 1945 dans la wilaya de Biskra, dans l’est de l’Algérie. Formé en tant qu’officier d’infanterie, il a bénéficié d’une formation dans une académie de Russie. Cet officier d’infanterie a également participé en 1973 à la guerre contre Israël, appelée également la guerre du Kippour.

Promu général en 1998 sous la présidence de Liamine Zeroual, c’est le président déchu Abdelaziz Bouteflika qui le promouvra général-major en 2003, pour occuper ensuite le poste de chef de la 3ème région militaire à Bechar, et ce, depuis 2004 à 2018. Il sera désigné commandant des forces terrestres en août 2018, quelques mois avant le déclenchement du mouvement populaire Hirak, en février 2019.

A la mort le 23 décembre 2019 du chef d’état-major de l’armée, Ahmed Gaïd Salah qui a beaucoup intervenu dans le champ politique à la faveur du Hirak, notamment en emprisonnant de hauts responsables de l’Etat et de l’armée, tels le général Toufik, le général Tartag, le général Hocine Benhadid, Saïd Bouteflika, Ahmed Ouyahia, Abdelmalek Sellal, Saïd Chanegriha a été désigné chef d’état-major par intérim de l’ANP par le président Abdelmadjid Tebboune. En juillet 2020, il sera promu général de corps d’armée et confirmé dans son poste de chef d’état-major.

Page 1 de 3 1 2 3
Publicité

Heureux de vous revoir

Connectez-vous au compte

Créer un nouveau compte

Remplissez le formulaire pour vous inscrire

Récupérez votre mot de passe

Entrez les détails pour réinitialiser le mot de passe