Ahmed Oul
28/11/2019 16:58

Algérie : Nouvelles révélations sur l’état de santé de Lakhdar Bouregâa

Les avocats du Moudjahid Lakhdar Bouregâa ont révélé que leur client, hospitalisé au pénitencier du Centre hospitalier universitaire Mustapha-Pacha, ne s'est pas encore remis de sa dernière intervention chirurgicale, a rapporté ce mercredi 27 novembre, le quotidien francophone, Liberté.

Les deux avocats, Me Meddour et Me Rafaa qui ont rendu visite dans la matinée de mercredi, à l’ancien adjoint-chef de la Wilaya IV historique, ont exprimé leur inquiétude quant à l’état de santé du détenu. Ils affirment qu'au vu de son âge, le commandant Bouregâa ne s’est pas encore remis de sa blessure. Néanmoins, les deux avocats soulignent que Lakhdar Bouregâa est mis sous suivi médical spécial à cause des pics de fièvre dont il souffre.

Pour rappel, Lakhdar Bouregâa a été opéré d’une occlusion intestinale, le 5 novembre à l'Hôpital Mustapha Pacha d'Alger. Son transfert de la prison d'El Harrach a eu lieu dans l'urgence. Depuis, le personnel médical le garde en observation au niveau du Service de chirurgie générale (CCA) de l’hôpital.

Les demandes de libération de Lakhdar Bouregâa se multiplient

Les avocats du Lakhdar Bouregâa en détention provisoire depuis la fin du mois de juin pour "atteinte au moral de l’armée", avaient introduit une demande de libération provisoire auprès du tribunal de Bir Mourad Raïs, trois semaines après son incarcération. Les avocats ont évoqué la dégradation de l'état de santé du détenu d'opinion.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Le tribunal a rejeté la demande de libération malgré la situation difficile que le Moudjahid a traversée. Le collectif d'avocats a déposé d'autres demandes de libération mais en vain. D'autre part, les manifestants qui protestent depuis plus de 10 mois, réclament la libération du Moudjahid, symbole vivant de la révolution.

La fille de Lakhdar Bouregâa lance un appel de détresse

En début du mois de novembre, Nabila Bouregâa, fille de l'ancien commandant de l'ALN, a lancé un appel de détresse afin de demander la libération de son père détenu depuis la fin du mois de juin. Nabila Bouregâa avait révélé que la famille du Moudjahid n’a pas été autorisée à lui rendre visite à l'hôpital Mustapha-Pacha où il a subi une intervention chirurgicale.

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus