Aylan Afir
14/11/2019 16:46

Algérie : Décès du père d'un des détenus du drapeau amazigh

Algérie - L'un des nombreux détenus du drapeau amazigh, Abderrahmane Boudraa vient de perdre son père. Arrêté le 21 juin dernier, Abderrahmane Boudraa a écopé d'une peine de douze mois de prison, dont six fermes. Poursuivi dans le dossier du drapeau amazigh, c'est le tribunal de Sidi M'hamed, à Alger, qui a prononcé sa peine.

Selon un communiqué du Comité national pour la libération des détenus, le père du détenu est décédé à l'hôpital de Beni Messous. Le défunt a rendu l'âme après une longue période dans le coma. Il sera enterré demain vendredi à Bordj el Kiffan.

De ce fait, les avocats des détenus d'opinion ont déjà entamé les démarches auprès du tribunal de Sidi M'hamed. L'objectif étant de permettre à Abderrahmane Boudraa d'assister à l'enterrement de son défunt père, vendredi après la prière du vendredi.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Pour rappel, Abderrhmane Boudraa fait partie des dizaines de manifestants interpellés par la police pour avoir arboré le drapeau amazigh. Cela au lendemain du discours du chef d'état-major de l'armée Ahmed Gaïd Salah lors duquel il a prononcé l'interdiction des drapeaux autres que le drapeau national. Le jeune Boudraa fait partie de la première vague des détenus arrêtés le 21 juin et mis sous mandat de dépôt deux jours plus tard.

Lire aussi : Drapeaux Amazighs : lourdes peines prononcées par les magistrats d'Alger

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus