Aylan Afir
10/09/2019 19:29

L'Armée algérienne se prononce de nouveau sur les élections présidentielles

Comme son chef d'état-major Ahmed Gaïd Salah, l'Armée nationale populaire (ANP) insiste sur l'élection présidentielle dans les plus brefs délais. C'est ce qui ressort de l'éditorial de la revue El Djeïch qui défend « la légalité constitutionnelle » et qui rejette la « surenchère » et les tentatives d'imposer des conditions irréalisables.

« La phase que nous traversons nécessite de faire prévaloir la légalité constitutionnelle à travers l’organisation d’élections présidentielles dans les plus brefs délais qui déboucheront sur l’élection d’un président de la République ayant le désir de servir le pays et le peuple en toute sincérité », souligne l'éditorialiste de cette revue de l'Armée. Il précise cependant que ceci doit se faire « loin de toute surenchère ou tentative d’imposer des conditions irréalisables, des diktats et de véhiculer des idées coloniales d’un autre âge, condamnées par l’Histoire et rejetées par le peuple ».

L'Armée nationale affirme que le peuple algérien approuve l'idée de la présidentielle. Elle estime également que les Algériennes et les Algériens rejettent l'idée d'une période de transition. « Au moment où le peuple algérien, dans toutes ses composantes, a approuvé cette démarche sérieuse de sortie de crise en se rangeant aux côtés de l’ANP (...) certaines parties tentent de semer des embûches dans le processus de dialogue, en faisant valoir la nécessité d’une période de transition afin d’entraîner le pays dans le piège du vide constitutionnel », affirme El Djeïch.

L'Armée déterminée à accompagner le peuple

Aussi, l'Armée accuse les partisans de la transition de vouloir « tromper l’opinion publique interne et étrangère, en véhiculant des idées douteuses et empoisonnées ». Selon le même auteur, « ces parties et leurs acolytes conspirent contre l’institution militaire et s’emploient à semer le doute sur ses intentions et ses efforts, à travers certaines plumes mercenaires, certaines chaînes douteuses et partis rejetés par le peuple ».

Enfin, L'ANP réaffirme sa détermination « à accompagner le peuple et les institutions de l’État ainsi que le processus de dialogue car constituant la meilleure option pour préserver la sécurité et la stabilité de l’Algérie ».

Lire aussi : L’ANP utilise des drones fabriqués en Algérie contre des cibles terroristes

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus