OBS Algérie
25/07/2017 16:53

Rassemblement Pour la Kabylie (RPK) : Deux cadres poursuivis en justice

Deux cadres du Rassemblement pour la Kabylie (RPK), formation politique qui a vu le jour il y a quelques mois, font l'objet d'une poursuite judiciaire pour « attroupement illégal », a indiqué le porte parole de ce mouvement dans un communiqué.

« Deux cadres du RPK, Ahmed SADI et Tahar KHOUAS, ont été convoqués par la Brigade de la gendarmerie de Taboukert et après audition de plus de trois heures, il leur a été notifié qu’une poursuite judiciaire est engagée à leur encontre par le parquet pour le motif suivant : « attroupement illégal » » indique le RPK dans un communiqué publié aujourd'hui 25 juin et signé par son porte-parole Hamou Boumedine. Le communiqué indique que cette action en justice intervenue suite au séminaire tenu par le RPK les 21 et 22 du mois de juillet en cours dans la maison d'un de ses membres, dans la commune d'Aït Oumalou (wilaya de Tizi-Ouzou).  « Le séminaire a été organisé dans une propriété privée, donc la qualification d’attroupement public est sans fondement. » dénonce le communiqué du RPK, qui indique également qu'il a sollicité une autorisation pour tenir son activité dans un lieu public, les autorités ont refusé de lui accorder cette autorisation, précise le communiqué.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus