Recul de l'Euro au marché noir du dinar algérien

Le cours de l’euro a connu un léger recul sur le marché noir face au dinar algérien. En effet, la monnaie unique européenne s’échangeait, ce lundi 30 décembre, à 203 dinars pour un euro à l’achat, au marché parallèle du square Port-Saïd à Alger au lieu des 204 dinars il y’a de cela une semaine.

Cette légère baisse à quelques jours de la nouvelle année s’explique par la baisse de la demande sur cette devise. Elle est aussi liée au fait que le pique de la demande a été dépassé à l’approche des fêtes de la fin de l’année. Les vacanciers ont fait l’essentiel de leurs achats pour partir passer le réveillon notamment en Europe notamment en France.

Ce recul de la devise européenne n’est ainsi qu’une accalmie conjoncturelle. Elle ne repose pas sur des paramètres économiques stables. L’euro est appelé à reprendre sa tendance à la hausse dés le début de l’année vu le climat défavorable aux affaires et la suspicion qui s’est installée en Algérie. Elle accompagne une conjoncture économique très dure pour la monnaie nationale qui recule devant les devises étrangères. Elle reflète aussi la situation économique du pays qui traverse une crise aussi de confiance et qui ralentit considérablement l’investissement et la prise de risque. Cette situation qui va durer dans le temps verra les devises étrangères atteindre des niveaux jamais égalés face à la monnaie nationale.

Il faut aussi s’attendre à la dévaluation du dinar sur le marché officiel pour faire face au déficit budgétaire auquel doit faire face le gouvernement. Cette option est la plus envisageable étant donné que le gouvernement a fermé la porte à l’endettement extérieur. Elle portera le coup de grâce à la monnaie nationale déjà fragilisée et favorisera une nouvelle flambée des devises étrangères.

En savoir plus sur : Algérie Bourse – Devises et taux de change du dinar

Dans :