Aylan Afir
05/11/2019 11:56

Afrique du Sud : Un Algérien assassiné par balles

Un Algérien a été tué et un autre blessé dans une attaque menée par des inconnus en Afrique du Sud. Selon le média local Witbank News, le crime a été commis le 26 octobre dernier dans le nord-ouest du pays de Nelson Mandela. Visiblement, les criminels ciblaient l'argent en la possession des Algériens attaqués.

Selon le récit publié ce mardi 5 novembre, les victimes étaient trois Algériens qui rentraient du travail dans la localité d'Emalahleni. Ils y tenaient une taverne. Rentrant à bord d'un camion de marque Hyundai, les trois Algériens seront suivis par des inconnus et ensuite arrêtés du côté de Van Deventer Street. C'est là que l'un des trois Algériens habite.

Les assaillants ont tiré des coups de feu sur leurs cibles. Ils atteindront le chauffeur à la tête, le tuant sur le coup. Un second Algérien recevra une balle dans l'abdomen avant que les auteurs de l'attaque ne s'emparent d'une somme d'argent. Il se pourrait alors que ce soit la recette de la soirée que les meurtriers ont subtilisée. La même source ne révèle pas le montant de l'argent volé.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Notons que le blessé, avec une balle au ventre, a été soigné sur place avant d'être transféré dans un hôpital privé d'Emalahleni. De son côté, le corps de la victime décédée a quitté l'Afrique du Sud le 29 octobre dernier pour l'Algérie, et ce, à partir de l'aéroport OR Tambo. La police a ouvert une enquête pour meurtre, mais aucune arrestation n'a eu lieu jusqu'à ce mardi 5 novembre.

Lire aussi : Une femme et ses trois enfants retrouvés morts à Sétif

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus