Catégories: AlgérieFaits divers

Algérie : Une jeune handicapée mentale violée par un sexagénaire

11/10/2019 11:31

Un homme, âgé de 65 ans, est accusé d’avoir violé une jeune handicapée mentale, âgée de 16 ans. Ce dernier serait passé à l’acte dans l’arrière-boutique d’un magasin sis à El Graba, dans le chef-lieu de Relizane, selon un communiqué rendu public, mercredi 9 octobre, par le chargé de la cellule de communication de la Sûreté de ladite wilaya.

Selon le communiqué, la famille de la victime a déposé, lundi dernier, une plainte faisant état du viol de leur fille mineure. Le mis en cause, âgé de 65 ans, aurait profité de la faiblesse de la jeune handicapée mentale pour l’agresser sexuellement à l’arrière-boutique d’un magasin dont il est le propriétaire.

Le sexagénaire a été interpellé, mercredi 9 octobre, par les enquêteurs chargés de cette affaire. Après son audition, le mis en cause a été placé en détention provisoire, pour « attentat à la pudeur », par le procureur de la République près le tribunal de la wilaya de Relizane, selon le même communiqué.

Rappelons que durant le mois d’août dernier, une histoire similaire a choqué l’opinion publique en Algérie. En effet, une jeune femme trisomique, âgée de 26 ans, a été violée par un taxieur clandestin, selon le témoignage d’une de ses proches sur les réseaux sociaux, ainsi que celui du président de l’Association nationale des parents d’enfants trisomiques sur une chaîne de télévision algérienne.

« Le violeur, qui vient du même quartier, a quitté le tribunal de justice ‘’souriant’’ et sans qu’il ne soit inquiété. Le procureur de la République qui nous a auditionnés n’a pas jugé opportun de le traduire en justice », avait déclaré la proche de la victime, avant de souligner : « le procureur nous a blâmés, nous, sa famille ! Selon lui, on ne devrait pas la laisser sortir de la maison ! ».

Laisser un commentaire