Algérie : mort tragique de l'icône de raï Cheikh Hattab

15/02/2019 16:29

L’icône algérienne de la chanson raï, Cheikh Hattab de son vrai nom Rezki Mohamed, est décédée mercredi 13 février à l’âge de 75 ans à son domicile de Telagh, dans la wilaya de Sidi Bel Abbès, par asphyxie au monoxyde de carbone, a-t-on appris de ses proches.

L'épouse et le fils du défunt ont été sauvés miraculeusement par les éléments de la Protection civile suite à l'intoxication au monoxyde de carbone. Le gaz provenait d'un chauffage défectueux.

Le défunt chanteur, parolier et compositeur a inspiré plusieurs générations de stars de la chanson raï en Algérie, à l'instar de Cheb Khaled, Cheb Mami, Houari Benchenet et bien d'autres. Parmi ses tubes les plus connus : Bghaïte nesker (je veux me saouler), N'jareb zahri (je tente ma chance), Nti khti wana khouk (t'es ma sœur et je suis ton frère).

Lire également : Algérie : décès du chanteur de Raï Houari Manar

Laisser un commentaire