Catégories: Faits diversFrance

Un terroriste franco-algérien condamné à la prison à vie

15/10/2019 13:47

France - La cour d’assises spéciale de Paris a condamné, lundi 14 octobre, le djihadiste franco-algérien Rachid Kassim à la prison à perpétuité, rapporte le journal français L'Obs.

Selon la même source, Rachid Kassim est cité dans le procès de tentative d’attentat aux bonbonnes de gaz dans le quartier de Notre-Dame en 2016. L'accusé a été absent des audiences car il est considéré décédé en Syrie en 2018, « même si la preuve n’a pas pu en être apportée ».

Rachid Kassim serait le commanditaire de l'attentat raté à la voiture piégée, près de Notre-Dame, en 2016. Cinq femmes djihadistes ont aussi été lourdement condamnées dans cette affaire. Le djihadiste franco-algérien était en contact avec les cinq accusées : Inès Madanii, Ornella Gilligmann, Sarah Hervouët, Amel Sakaou, Samia Chalel. Il aurait incité les femmes radicalisées à commettre des attentats en France, et inspiré à Madani et Gilligmann la méthode de la voiture piégée.

De lourdes peines pour les accusées

À l'issue d'une audience qui a duré 16 jours, la Cour d'assises spéciale de Paris a annoncé son verdict lundi 14 octobre. Rachid Kassim est condamné à la perpétuité, Inès Madani à 30 années de prison, Ornella Gilligmann à 25 ans de prison, Sarah Hervouët et Amel Sakaou à 20 ans d'emprisonnement et Samia Chalel à 5 ans de prison dont un avec sursis.

Pour rappel, Rachid Kassim a été déclaré mort par les Américains après une frappe de drone à Mossoul (Irak) en février 2017. Mais sans preuve de son décès, la justice française l’a tout de même jugé en son absence et l'a condamné à perpétuité.

Laisser un commentaire