Abdelah Oul
22/10/2019 15:50

Un Algérien condamné à Valence pour menaces de mort

Un Algérien a été condamné, lundi 21 octobre, à 18 mois de prison ferme, par le tribunal correctionnel de Valence, pour avoir menacé de mort son ex-femme, rapporte le quotidien d’information Le Dauphiné libéré.

Selon la même source, ce trentenaire algérien a réitéré, pendant plusieurs mois, des menaces de mort à l’encontre de sa femme : « tu finiras sur une chaise roulante… et ça, c’est le minimum ». C’est le modèle de message que recevait la victime. Ce jeune algérien, sous le coup d’une interdiction du territoire français, mais aussi soupçonné de radicalisation, harcelait son ex-compagne en raison de son refus lui attribuer tout droit de visite et d'hébergement de sa fille.

« Oui je la menace ! Je pense à ma fille, je bois un peu… et je la menace », a-t-il déclaré en comparution immédiate au tribunal correctionnel de Valence, avant d’ajouter qu’il est obligé de payer quelqu’un pour aller prendre des photos de sa fille. Ce à quoi la présidente du tribunal a sèchement répondu : « quel juge pourrait accorder un droit de visite pour un enfant dont vous menacez la mère ? ».

Pour sa part, l’avocate de la partie civile a estimé que sa cliente a vécu une « terreur quotidienne », qui l’avait poussée « à se retourner dix fois dans la rue, à déménager tout le temps et à changer de voiture pour ne pas être reconnue ».

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Poursuivi pour menaces de mort réitérées, le prévenu algérien a été finalement condamné à 18 mois de prison ferme, par le tribunal correctionnel de Valence.

Lire aussi - Violences conjugales : Des Algériennes de France témoignent de leur calvaire

Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus