Aylan Afir
07/11/2019 18:09

Algérie : De l'eau minérale contaminée par des bactéries

Algérie - Des lots de quatre marques d'eau minérale sont interdits à la commercialisation, selon une publication de l'Association de protection des consommateurs (APOCE) qui cite un texte du ministère du Commerce. Les marques concernées sont Lalla Khedidja, Mouzaïa, Sidi Rached et Nestlé Pure Life, jugées comme non conformes pour présence de bactéries.

Selon une correspondance du ministère du Commerce destinée aux directions de wilayas chargées du commerce, les lots analysés par les directions de Tizi Ouzou (Lalla Khedidja et Sidi Rached) et Blida (Mouzaïa et Nestlé Pure Life) ne répondent pas aux normes sur le plan microbiologique. Les dites analyses ont en effet révélé la présence de deux bactéries, à savoir la Pseudomonas aeruginosa et la Coliforme.

Toujours selon la correspondance du ministère, les lots concernés ont été produits entre juillet et août 2019. À noter cependant que la missive du département de Saïd Djellab a été envoyée le 5 novembre dernier. Soit plus de trois mois après la production des lots incriminés. Si habituellement, les analyses ne prennent pas trois mois, il y a forcément négligence. Et l'APOCE n'en parle pas dans sa publication.

Abonnez vous à notre Newsletter

Restez informé(e)

Il reste à savoir pourquoi il n'y a pas eu une campagne de sensibilisation autour de la consommation de ces produits, surtout depuis la découverte des bactéries. Sauf si les responsables de l'État considèrent qu'il n'y a pas nécessité d'informer la population car les bactéries découvertes ne seraient pas dangereuses pour la santé des citoyens.

Lire aussi : La vérité sur les « médicaments interdits en France et commercialisés en Algérie »

Laisser un commentaire

Voir les commentaires

  • Les germes cités dans cet article à savoir le pseudomonas et le coliforme sont habituellement retrouvés dans l'eau du robinet et ne constitue pas une menace à la santé. Maintenant si l'option de zero germe est appliquée alors, une filtration antibactérienne doit être appliquée. Il est étrange et surprenant de prendre une décision trois mois plus tard et non dans l'immédiat. Franchement et heureusement que les deux germes n'altère pas la santé de la population. La médiocrité dans ce pays est telle que on est protégé que par la bénédiction d'Allah.

    Annuler votre réaction

    Laisser un commentaire

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez nos CGU et l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.. Lisez notre Politique de confidentialité.

En savoir plus