Éducation : « Je suis contre la généralisation de l’enseignement de Tamazight » affirme Abderezzak Dourari

Le président du Centre national pédagogique et linguistique de l’enseignement de Tamazight (CNPLET), Abderezzak Dourari, s’est dit « contre la généralisation de l’enseignement de Tamazight ».

Considérant que la société algérienne « n’a pas un besoin urgent » de généraliser l’enseignement de Tamazight, le président du CNPLET s’est ainsi prononcé contre l’imposition de l’enseignement de cette langue dans l’ensemble des écoles du pays.

À noter que depuis quelques semaines, plusieurs manifestations ont eu lieu en Kabylie et dans d’autre régions du pays suite au rejet par l’APN d’un amendement en faveur de la promotion de Tamazight.