Accusé de deux viols : Tariq Ramadan contre attaque

L’islamologue suisse d’origine égyptienne Tariq Ramadan, qui fait l’objet de deux plaintes pour viols en France, a réagi pour la première fois à ces accusations sur sa page facebook.

« Je suis depuis plusieurs jours la cible d’une campagne de calomnie qui fédère assez limpidement mes ennemis de toujours » a ainsi écrit l’islamologue suisse sur sa page facebook hier soir, ajoutant qu’il avait l’intention de saisir la justice dans les prochains jours au sujet de la seconde accusation de viol dont il fait actuellement l’objet. « Comme annoncé, dès lundi dernier, mon avocat a transmis au Parquet de Paris une plainte pour dénonciation calomnieuse. Une nouvelle plainte sera déposée dans les prochains jours puisque mes adversaires ont enclenché la machine à mensonges » a-t-il annoncé.

À rappeler qu’une plainte pour viol a été déposée à Paris contre l’islamologue suisse jeudi 26 octobre, une semaine après celle déposée par l’écrivaine française Henda Ayari pour les mêmes motifs.