Le ministre de l’intérieur annonce la création de dix nouvelles wilayas

Le ministre de l’intérieur et des collectivités locales, Noureddine Bedoui, a annoncé ce mardi 20 février que dix Daïras à travers le territoire national avaient été promues au rang de wilayas déléguées.

Le ministre de l’intérieur, qui s’est exprimée lors d’une rencontre à l’occasion de la journée nationale de la ville, correspondant au 20 février de chaque année, a indiqué que cette démarche avait été entreprise dans le sillage du programme de rapprochement entre l’administration et le citoyen, adopté par le gouvernement depuis quelques années.

À noter que dans le cadre de ce programme, 10 wilayas déléguées ont déjà été créées dans le Sud du pays, le nombre va donc s’élever à 20 avec l’annonce de Noureddine Bedoui, qui n’a toutefois pas nommé les régions concernées.

Pour rappel, le gouvernement a adopté depuis quelques année un programme de modernisation de l’administration dans le but de la rapprocher du citoyen. Ce programme s’est notamment traduit par la création des documents biométriques et l’annulation de certaines dispositions administratives en vigueur dans le passé.

 

Permis de conduire biométrique : la date du lancement révélée

Les premiers permis de conduire biométriques devraient bientôt commencer à être distribués, a indiqué ce mercredi Ahmed Naït El-Hocine, directeur du Centre national de prévention et de sécurité routière (CNPSR).

Ainsi, les premiers permis de conduire biométriques devraient commencer à être distribués vers la fin du mois de janvier en cours, a indiqué M. Naït El-Hocine à la radio nationale. « Nous avons eu un petit contretemps, mais la distribution des permis biométriques devrait avoir lieu dès la fin janvier en cours » a-t-il dit.

Sur un autre volet, le même responsable a également indiqué que l’introduction du permis de conduire à points devrait se faire dès le mois de juillet prochain. Une mesure qui devrait mettre fin aux retraits du permis de conduire en cas d’infraction, a-t-il expliqué.

Administration territoriale : Bouteflika procède à un large mouvement des cadres  

Le chef de l’Etat, Abdelaziz  Bouteflika, a procédé samedi à un important mouvement des cadres occupant une fonction supérieure au niveau de l’administration territoriale.

Ce mouvement a touché 95 chefs de daïras, huit directeurs de la réglementation et des affaires générales, cinq directeurs de l’administration locale et sept inspecteurs généraux de wilayas, selon un communiqué de la Présidence de la République repris par l’APS.

Ce mouvement « vient suite à la promotion de certains cadres dans d’autres  fonctions supérieures au niveau de l’administration territoriale et ayant pour objectif la poursuite des efforts déployés en matière de développement et de modernisation des services publics, à travers notamment la répartition optimale des compétences et l’amélioration de l’encadrement des  collectivités locales », précise la même source.

Il consacre ainsi « l’intégration des jeunes cadres et la promotion du rôle de la femme dans l’occupation des postes de responsabilité au sein des  collectivités locales, où neuf (9) femmes ont été promues dans ces  fonctions supérieures ».

Ce mouvement comprend « 95 chefs de daïras, dont 47 cadres ont été promus dans cette fonction supérieure, 8 postes de directeurs de la réglementation et des affaires générales, dont 6 cadres ont été promus dans cette fonction supérieure, 5 postes de directeurs de l’administration locale, dont quatre 4 ont été promus dans cette fonction supérieure, et 7 inspecteurs généraux de wilayas, dont 6 cadres ont été promus dans cette fonction supérieure », ajoute le communiqué.