JSK : Madjène remplace Sadmi, Aït Djoudi directeur technique

L’homme d’affaires Lakhdar Madjène a été désigné à la tête de la JSK en remplacement de Hamid Sadmi, lors d’une réunion qui s’est tenue hier samedi au siège du club à Tizi-Ouzou.

Initialement prévue pour ce dimanche, la réunion s’est finalement tenue hier et a désigné Lakhdar Madjène, PDG du groupe Madjène, à la tête de la JSK en remplacement de Hamid Sadmi, qui avait déposé sa démission il y a quelques jours. L’ancien entraîneur de la JSK, Azeddine Ait Djoudi, a été désigné au poste de directeur technique sportif du club lors de la même réunion.

Lire : Ait Djoudi-Madjène-Zouaoui à la tête de la JSK :  ce que l’on sait

À noter que la nomination des deux hommes intervient alors que la JSK traverse une période très difficile, avec des caisses presque vides et une incapacité de payement de sa masse salariale. Dans ce sens, un apport de 10 milliards de centimes devrait renflouer les caisses du club dès cette semaine, selon des sources proches de Madjène, tandis que l’ouverture du capital devrait intervenir dans les prochains jours.

VIDÉO. Ait Djoudi :«J’ai un grand projet avec Issad Rebrab pour la JS Kabylie»

L’ancien entraîneur et champion d’Algérie avec la Jeunesse Sportive de Kabylie (JSK), Azzedine Ait Djoudi revient au devant de la scène pour faire appel au directoire de la SSPA/JSK pour ouvrir le capital du club et permettre aux hommes d’affaires sérieux d’investir dans un vrai projet pour redorer le blason du club le plus titré d’Algérie.

Azzedine Ait Djoudi révèle qu’il s’est entretenu avec le richissime d’affaire et fils de la région Issad Rebrab, pour un projet d’investissement dans le club phare de Kabylie, tout en expliquant que les membres de l’actuel directoire doivent «quitter s’ils n’arrivent pas à assumer leurs responsabilités» dit-il sur le plateau de la chaîne privée Dzair News (Voir vidéo ci-dessus).

|Lire : Le président de la JSK Hamid Sadmi démissionnaire

Questionné sur la venue de l’homme d’affaire Cherif Mellal, Ait Djoudi salue la volonté de ce dernier à aider le club et plaide pour une démarche collégiale afin d’unir toutes les personnes de bonne volonté.

De son côté Cherif Mellal a donné l’ultimatum de 15 jours avant de se retirer car «au delà de ce délais, (il) ne pourra pas aider la JSK qui est dans un état comateux» dit-il avant de faire appel sur le plateau de Berbère Télévision, aux membres du directoire et aux actionnaires du club «d’assumer leur responsabilité ou de se retirer» (Voir vidéo ci-dessous).