Algérie : Plusieurs joueurs menacent d’arrêter la sélection

La défaite de l’Algérie face à l’Iran en match amical semble avoir laissé des traces au sein de l’équipe nationale. Se sentant visés par les choix de Rabah Madjer, plusieurs joueurs ont menacé de ne plus revenir en séléction .

Le stage de mars 2018 pourrait être le dernier pour plusieurs joueurs en sélection nationale, tant que Rabah Madjer est à la tête de l’EN. N’ayant pas joué la moindre minute lors des deux matches amicaux face à la Tanzanie (4-1) et contre l’Iran (1-2), le milieu de terrain de l’Impact de Montréal (MLS), Saphir Taider n’a pas caché son mécontentement vis-à-vis du sélectionneur. «Je ne peux pas faire douze heures de vol pour chauffer le banc de touche. Dans ce cas, pourquoi il m’a convoqué ?», rapporte le quotidien francophone le « Buteur » qui précise que « Saphir Taider ne veut plus revenir en sélection si Rabah Madjer est maintenu à la tête de la barre technique de l’EN« .

En plus du cas « Taider », Rabah Madjer serait contesté par une partie des joueurs de la sélection nationale qui ne cautionnent plus sa méthode de travail. «L’affaire Taïder, la sortie inattendue de Mahrez et le changement de Sofiane Hanni qui s’est senti humilié, ont créé un climat de malaise entre le staff technique national et quelques joueurs professionnels», précise la même source.

Reste désormais à savoir comment la Fédération algérienne de football (FAF) va négocier cette rupture entre le sélectionneur national et les joueurs à quelques mois de la reprise des éliminatoires de la CAN 2019.