Olympique de Marseille : une offre de 5 millions d’euros pour Bounedjah ?

L’attaquant international algérien, Beghdad Bounedjah pourrait s’offrir un nouveau challenge en France. Le meilleur buteur de la Champions League Asiatique serait suivi de très près par l’Olympique de Marseille. 

En effet, selon les informations de France Football, les dirigeants marseillais, alertés par le profil de l’attaquant algérien, se pencheraient déjà sur le dossier. Pour l’attirer, un transfert sec de 5 millions d’euros serait nécessaire mais un prêt serait également possible avec une option d’achat obligatoire, explique le média français.

Convoité également par le FC Nantes, l’avant centre algérien serait une piste très sérieuse pour le club phocéen. Auteur de 29 buts en 15 matches en championnat du Qatar, l’algérien est également le meilleur Ligue des Champions asiatique avec 13 réalisations. Des prestations qui auraient convaincu l’Olympique de Marseille de passer à l’action dès cet hiver.

Beghdad Bounedjah, qui a inscrit 7 buts en 19 sélections n’a encore jamais évolué en Europe. L’été dernier, le LOSC Lille avait aussi été proche de l’enrôler. Mais les dirigeants nordistes ont finalement jugé que les 2,5 millions d’euros exigés pour ses services étaient de trop.

 

Beghdad Bounejah se rapproche de l’Olympique de Marseille

L’attaquant international algérien, Beghdad Bounejah pourrait s’offrir un nouveau challenge en France. Le meilleur buteur de la Champions League Asiatique serait sur le point de rejoindre l’Olympique de Marseille. 

En effet, selon les informations du site spécialisé « Dzfoot », l’OM serait proche de boucler l’arrivée de l’attaquant algérien Baghdad Bounedjah (26 ans) qui évolue à Al Sadd au sein du championnat du Qatar, il a déjà inscrit 20 buts en 10 rencontres ainsi que 13 réalisations en Ligue des Champions asiatique dont il est le meilleur buteur.

L’algérien a également inscrit 7 buts en 19 sélections. Des prestations qui auraient ainsi convaincu l’Olympique de Marseille de passer à l’action dès cet hiver. La direction d’Al Sadd refuserait toutefois un départ définitif de l’avant-centre algérien, les qataris veulent conclure un prêt d’une année.

Ce n’est pas la première fois que ce buteur algérien est pisté par une formation française. L’été dernier, le LOSC Lille avait aussi été proche de l’enrôler. Les dirigeants nordistes ont finalement jugé que les 2,5 millions d’euros exigés pour ses services étaient de trop.

Beghdad Bounedjah, qui a marqué, dimanche dernier, l’un des quatre buts de l’Algérie face au Togo (4-1) en éliminatoires de la CAN, n’a encore jamais évolué en Europe. Avant de débarquer dans Golfe, il s’était illustré à l’USM El Harrach et à l’ES Sahel (Tunisie).

 

 

Accusé de Corruption : l’arbitre algérien Abid Charef suspendu par la CAF

L’arbitre algérien, Mehdi Abid Charef qui a officié la finale aller de la Ligue des champions africaine entre Al Ahly et l’Espérance Sportive de Tunis a été sanctionné par la Confédération Africaine de Football.

«L’arbitre algérien Mehdi Abid Charef a été suspendu provisoirement de toute activité liée au football par la Confédération africaine de football pour mauvaise performance lors des matches de la Ligue des champions», a indiqué l’instance continentale. La sanction a été prise par le président du Comité de Discipline de la CAF lors d’une réunion tenue le 6 novembre dernier, selon la même source.

Le jury disciplinaire de la CAF a jugé qu’il y avait «assez d’éléments» pour ouvrir une enquête sur «les allégations de corruption». De ce fait, L’arbitre algérien est convoqué pour une audience disciplinaire de l’instance, cette dernière jugera de la pertinence des accusations de corruption envers Mehdi Abid Charef. Ce dernier est, en effet, accusé par les Tunisiens de l’Espérance de Tunis d’avoir reçu «une grosse enveloppe» lors de la finale aller de la Ligue des champions pour favoriser la victoire du Ahly du Caire.

À noter que Mehdi Abid Charef, qui a eu le privilège d’être le premier arbitre à utiliser l’assistance vidéo à l’arbitrage (VAR) en finale de la Ligue des champions d’Afrique, a complètement raté sa sortie en validant deux penaltys inexistants pour Al-Ahly.

Ligue 1 : la VAR fait son entrée en Algérie

The video assistant referee (VAR) ou l’arbitrage vidéo, est utilisé pour la première fois en Algérie aujourd’hui, Mardi 13 novembre, à l’occasion du match MC Alger – USM Bel Abbes pour le compte de la 14e journée du championnat.

La VAR et une technologie qui permet aux arbitres de rectifier des erreurs en visionnant des ralentis filmés sous plusieurs angles par des caméras HD (Haute Définition), on comprend donc qu’il nous faut des bonnes caméras. Vous souvenez-vous du dernier match de l’équipe nationale à Blida ? la caméra principale était en panne durant presque la moitié de la rencontre, sans parler de la qualité des caméras SD (Sans Définition). Un conseil, achetons d’abord des caméras.


(Ce texte accompagnant la caricature de SADKI est à prendre au deuxième degré. Il est parodique et décalé).

Algérie : le président de la JS Kabylie menace de saisir la FIFA

Le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal envisage de saisir la Fédération internationale de Football (FIFA) pour dénoncer la mauvaise gestion et programmation de la Ligue nationale de football.

Le bras de fer continue entre le président de la JS Kabylie, Cherif Mellal et la Ligue de football professionnel. Après avoir saisi la Fédération algérienne de football et le Ministère de la jeunesse et des sports, le premier responsable du club kabyle compte désormais déposer un recours auprès de la FIFA.

«Il est inconcevable de se taire. Nous avons saisi le ministère de la Jeunesse et des Sports pour plaider notre cause et dans le cas où il n’y aura rien, nous saisissons directement la FIFA», a déclaré le président de la JS Kabylie qui n’a pas hésité à s’en prendre au président de la Ligue professionnelle le qualifiant d’«incompétent» et d’«incapable».

À noter que cette sortie du président de la JSK intervient après le report du match opposant l’USM Alger et le club kabyle. Décalé de 24 heures, ce choc au sommet de la 13e journée de la Ligue 1 Mobilis est programmé pour ce mardi à 17h45 au stade Bologhine. Cette décision irrite les dirigeants kabyles qui exigent que la rencontre se joue lundi, comme prévu initialement.

 

Algérie : Youcef Belaili la surprise de Djamel Belmadi

Le milieu de terrain L’ES Tunis, Youcef Belaili pourrait être convoqué en équipe nationale d’Algérie lors du prochain match face au Togo, prévu le 16 novembre prochain à Lomé.

En effet, selon une source proche de la FAF, le sélectionneur national, Djamel Belmadi suivrait de près l’ancien joueur de l’USM Alger pour éventuellement lui faire appel dans un futur proche. Djamel Belmadi aurait dépêché un de ses adjoints pour superviser les prestations de Youcef Belaili. Auteur d’un but et une passe décisive face au Primeiro d’Agosto (Angola) en demi-finale de la Ligue des champions africaine, l’ancien joueur du MC Oran est bien parti pour réintégrer les rangs de la sélection nationale.

Suspendu 4 ans par la CAF pour avoir été contrôlé positif lors d’un contrôle anti-dopage effectué lors du match de l’USM Alger face au CS Constantine (2-0) en septembre 2015, Youcef Belaili a retrouvé les terrains en novembre 2017 suite à la décision du Tribunal arbitral du sport (TAS) de réduire sa sanction de 4 ans à 2 ans.

Considéré comme l’un des joueurs les plus prometteurs du football algérien, Youcef Belaili (25 ans) avait signé à l’Espérance sportive de Tunis en janvier 2018 en provenance du SCO Angers (France), club avec lequel il n’a disputé que deux rencontres.

L’Algérie gagne deux places au classement FIFA

La Fédération internationale de football (FIFA) a dévoilé, ce jeudi sur son site officiel, le nouveau classement des nations du football pour le mois d’octobre 2018.

Malgré la dernière défaite concédée à Cotonou (1-0) face au Bénin, la sélection d’Algérie a gagné deux places et se positionne désormais à la 64e place au classement de la Fédération internationale de football (FIFA) en totalisant 1 339 points.

Au niveau africain, l’Algérie se positionne à la 13e place loin derrière le trio de tête constitué de la Tunisie (22e), du Sénégal (25e) et du Nigéria (44e). Le Togo, adversaire des Verts en qualifications de la Coupe d’Afrique des nations CAN-2019 en novembre  prochain, est à la 123e place.

Dans le TOP 10, la Belgique (1733 points) est désormais seule en tête du classement devançant la France, championne du monde, d’un point alors que le Brésil reste à la 3e place avec (1669 points). La Croatie, finaliste du Mondial russe, est quatrième avec 1635 pts.

Le top 10 mondial

1. Belgique
2. France
3. Brésil
4. Croatie
5. Angleterre
6. Uruguay
7. Portugal
8. Suisse
9. Espagne
10. Danemark

- Le top 20 africain

1. Tunisie (22e)
2. Sénégal (25e)
3. Nigeria (44e)
4. RDC (46e)
5. Maroc (47e)
6. Cameroun (51e)
7. Ghana (52e)
8. Burkina Faso (57e)
9. Egypte (58e)
10. Côte d’Ivoire (64e)
11. Guinée (65e)
12. Mali (66e)
13. Algérie (67e)
14. Cap Vert (68e)
15. Afrique du Sud (73e)
16. Zambie (77e)
17. Ouganda (79e)
18. Gabon (83e)
19. Congo (87e)
20. Bénin (87e)

Algérie : les joueurs du MC Alger agressés à l’arme blanche (vidéo)

De violents incidents ont éclaté samedi soir au stade du 20-août 1955 à Bordj Bou Arreridj après la fin du match ayant opposé le CABB Arreridj au MC Alger, comptant pour la 11e journée du championnat d’Algérie. Plusieurs dizaines de supporters ont envahi le terrain et s’en sont pris aux joueurs du club algérois.

La rencontre entre le CABB Arreridj et le MC Alger s’est achevée dans des conditions épouvantables. Une fois le match terminé, une partie des supporters de l’équipe locale a envahi le terrain pour s’attaquer aux joueurs du Mouloudia d’Alger.

Ainsi, une vidéo largement partagée sur les réseaux sociaux montre les joueurs du MC Alger pris à partie par les supporters du CABBA. Descendus à grande vitesse des tribunes situées derrière les buts, ils sont allés mettre des coups à certains joueurs du Mouloudia d’Alger qui avaient tardé à regagner le vestiaire. Parmi les joueurs attaqués, il y avait notamment Abderahmane Hachoud et Islam Arous qui auraient été poignardés à l’arme blanche.

À noter que ce match comptant pour la 11e journée du championnat Ligue 1 Mobilis s’est soldé par la victoire du MC Alger 0-1. L’unique but de la rencontre a été inscrit par Ayoub Azzi à la 71e minute. À l’issue de ce résultat, le club algérois a pris seul la 4e place du classement général avec 18 points alors que le CABBA a reculé à la 12e place avec 11 points au compteur.

 

 

Algérie : Djamel Belmadi va écarter plusieurs cadres de la sélection

La dernière défaite essuyée par l’Algérie face au Bénin (1-0) ne restera pas sans conséquence. Le sélectionneur national, Djamel Belmadi aurait en effet pris la décision d’écarter plusieurs « cadres » après leur médiocre prestation à Cotonou.

Selon une source se disant bien informée, Djamel Belmadi aurait décidé d’écarter plusieurs joueurs en vue du prochain match des fennecs face au Togo à Lomé. N’ayant pas donné satisfaction lors des deux derniers matches face au Bénin (victoire 2-0 et défaite 1-0), plusieurs cadres vont être écartés de la sélection, car n’étant plus en mesure d’apporter le plus attendu d’eux.

Riyad Mahrez concerné ?

Fantomatique lors des deux derniers matches, Riyad Mahrez n’a à aucun moment impacté le jeu des Fennecs. Incorporé à la 62e minute à Cotonou, l’attaquant de Manchester City peine à assumer son statut de leader en sélection. Considéré comme l’un des meilleurs joueurs de cette génération, Riyad Mahrez a étalé son incapacité à conduire une nouvelle fois les siens vers le haut.

D’autres éléments pourraient être sacrifiés.

Au moins cinq six cadres de l’équipe Nationale, régulièrement convoqués depuis le Mondial-2014 ne seront pas convoqués pour le prochain match face au Togo le 16 novembre à Lomé. L’ambition du staff technique serait de tester de nouveaux joueurs, mais aussi remobiliser certains joueurs dont le rendement est en déclin en sélection ces derniers temps.

Retour des joueurs du championnat local ?

Alors qu’il a décidé d’écarter les joueurs du championnat local, Djamel Belmadi pourrait revoir ses plans. Certains joueurs issus du championnat algérien peuvent apporter un plus à la sélection nationale. Passés par toutes les sélections de jeunes, le deux joueurs de l’USM Alger, Raouf Benguit et Mohamed Benkhemassa ainsi que le milieu du Paradou AC, Hicham Boudaoui sont pressentis pour renforcer la sélection dès la prochaine rencontre.

Algérie : Djamel Belmadi réagit à la défaite face au Bénin

L’Algérie a essuyé, hier mardi, sa première défaite des éliminatoires de la CAN 2019 face au Bénin (1-0). Djamel Belmadi, le sélectionneur national a pris l’entière responsabilité de ce revers.

«On a parlé avant le match mais malheureusement on n’a pas fait ce qu’il fallait. En première mi-temps on n’a pas appliqué ce que l’on avait dit. On aurait pu être plus valeureux et être meilleurs sur le terrain. Pour gagner un match en Afrique, il fallait avoir une volonté surdimensionnée, il ne suffit pas de le vouloir seulement. C’est une défaite qui fait très mal» a déclaré Djamel Belmadi en conférence de presse

«En deuxième mi-temps, j’ai apporté des changements dans l’objectif de revenir dans le match, mais ça n’a pas marché» a-t-il indiqué avant d’ajouter «Il y’a eu des déchets techniques, on manquait de clairvoyance dans le jeu. Il fallait marquer, mais on ne l’a pas fait. Je suis l’unique responsable de cette défaite, les joueurs n’ont rien à voir. C’est une défaite que je prends pour moi.»

Évoquant les nombreux changements qu’il a opérés au niveau du onze de départ, le sélectionneur national a affirmé «qu’il y a 23 joueurs dans une équipe». «Je ne pense pas que l’expression « on ne change pas une équipe qui gagne » soit vraie. J’ai souvent changé mon équipe et j’ai souvent gagné. Quand Belfodil marque contre Manchester City tout le monde l’applaudit, quand il le fait en Allemagne tout le monde est content. Je ne vais pas jeter de pierres sur Ghezzal, ce sont de bons joueurs sur qui je compte beaucoup.» a-t-il souligné.

Les Algériens qui restent en tête du groupe D avec 7 points à égalité avec le Bénin, affronteront le Togo (3e, 5pts) le 16 novembre prochain à Lomé. Les deux premiers de chaque groupe se qualifieront pour la phase finale de la CAN-2019 au Cameroun (15 juin – 13 juillet).