Nouvel assassinat d’un ressortissant algérien en France

Un ressortissant algérien âgé d’une quarantaine d’années a été tué, dans la soirée d’hier mercredi, par un groupe d’inconnus dans la ville de Marseille, dans le Sud de la France.

Selon des sources concordantes, la victime originaire de la wilaya de Batna a été assassinée par balles dans le XVe arrondissement de la cité phocéenne. Un groupe d’inconnus lui aurait tiré dessus à plusieurs reprises avant de prendre la fuite, indiquent les mêmes sources.

Transportée en urgence à l’hôpital, la victime est finalement décédée  des suite de ses blessures, tandis que la police locale a diligenté une enquête pour faire la lumière sur ce crime, a-t-on également appris.

À noter qu’il s’agit là du deuxième algérien assassiné à Marseille depuis le début de ce mois, et de la 12e victime d’une série d’assassinats qui a touché les algériens résidant dans la cité phocéenne depuis la fin de l’année 2017.

Un algérien assassiné en France, le 10e en quelques mois

Un ressortissant de nationalité algérienne, originaire de la wilaya de Tlemcen, a été assassiné dans la soirée de vendredi à Marseille (Sud de la France), portant ainsi le bilan des algériens assassinés dans cette ville à 10 en l’espace de seulement deux mois.

La victime, âgée d’une vingtaine d’années, a été abattue de deux balles dans la tête alors qu’elle se préparait à garer sa voiture dans un parking du 11e arrondissement de Marseille (Sud de la France), ont rapporté des médias locaux.

La victime a été retrouvée dans la soirée à l’intérieur de son véhicule et a été évacuée d’urgence à l’hôpital où son décès a été constaté, ont indiqué les mêmes sources. Les services de sécurité français ont ouvert une enquête sur ce nouvel assassinat.

À noter qu’avec cette nouvelle victime, le nombre des algériens assassinés à Marseille durant les deux derniers mois s’élève à 10 personnes, dont 08 originaires de la wilaya de Khenchela. Les victimes ont toutes été assassinées à l’arme à feu. Les services de sécurité français, qui enquêtent sur ces meurtres, n’ont toujours pas arrêté de suspect.

France : un étudiant algérien assassiné à Marseille

Un étudiant algérien âgé de 26 ans, originaire de la wilaya de Khenchela, a été assassiné à Marseille (Sud de la France) par un groupe de personnes non-identifiées, a-t-on appris ce dimanche 28 janvier.

Mounir.A , étudiant algérien âgé de 26 ans, originaire de la wilaya de Khenchela, a été assassiné par un groupe d’individus pour l’heure inconnus, a-t-on appris de plusieurs sources concordantes. Les mêmes sources font savoir que les auteurs du crime ont d’abord tiré sur le jeune homme, avant d’asperger son corps sans vie d’essence et de le brûler, probablement dans le but d’effacer les traces du crime.

De leur côté, les services de sécurité français ont ouvert une enquête pour déterminer les causes de ce crime, qui n’est pas le premier de son genre ciblant un algérien dans la ville de Marseille (Sud de la France).

Par ailleurs, il est à noter que les actes d’assassinat d’algériens à Marseille sont en hausse ces derniers mois, sur un total de 8 personnes assassinées, 6 sont originaires de la wilaya de Khenchela, ce qui tend encore à renforcer le mystère derrière ces actes de violence.