Restrictions sur les voyages à cause du choléra : l’ambassade de France s’exprime

L’ambassade de France en Algérie a réagi, ce dimanche 26 août, aux rumeurs faisant étant d’un durcissement des conditions d’entrée sur le territoire français pour les algériens, suite à l’apparition d’une épidémie de choléra en Algérie.

« Certaines rumeurs diffusées sur les réseaux sociaux, relayées par certains médias, font état de mesures qui auraient été mises en place par le ministère français des Solidarités et de la Santé, s’agissant des voyageurs en provenance d’Algérie. » annonce l’ambassade de France dans un communiqué, ajoutant que ces rumeurs évoquent « la nécessité pour les voyageurs de présenter « un certificat  médical de non contamination par la maladie choléra », en l’absence duquel « une visite médicale payante serait obligatoire à l’arrivée dans les aéroports français » ».

« L’Ambassade de France en Algérie dément ces rumeurs sans fondement et précise qu’aucune mesure de ce type n’a été mise en place par le ministère des Solidarités et de la Santé » indique le même communiqué de la représentation diplomatique française.

Par ailleurs, il est à rappeler que la Tunisie a annoncé l’instauration de mesures préventives afin d’éviter que la maladie qui sévit actuellement en Algérie n’atteigne son territoire. À rappeler que cette épidémie a déjà fait deux morts dans la wilaya de Blida.

Profanation du drapeau algérien: l’ambassade de France réagit

L’ambassade de France à Alger a réagi, aujourd’hui 4 Juillet, aux récentes déclarations du ministre algérien des moujahidines, Tayeb Zitouni, concernant la profanation du drapeau algérien par des supporters de l’équipe de France de football.

«Depuis quelques jours, une vidéo montrant des supporteurs de l’équipe de France de football entrain de brûler un drapeau algérien circule sur les réseaux sociaux. L’Ambassade de France en Algérie condamne cet acte inadmissible, qui porte atteinte aux symboles nationaux de l’Algérie et à la relation d’amitié forte liant nos deux pays» lit-on notamment dans le communiqué publié par l’ambassade française à Alger.

L’Ambassade de France a toutefois souligné, qu’après authentification de la vidéo, il s’est avéré que les images datent du 30 Juin 2014. « la vidéo relayée sur les réseaux sociaux n’a donc aucun lien avec la coupe du monde de football, qui se déroule actuellement en Russie» a précisé l’ambassade dans son communiqué.

Le ministre Tayeb Zitouni avait affirmé, hier 3 Juillet, que l’acte de profanation du drapeau algérien a été commis durant la Coupe du monde 2018, en marge du match ayant opposé la France à l’Argentine. « Ce comportement prouve que l’Algérie dérange toujours et qu’elle est forte par son histoire et son passé qui lui ont permis de briser l’échine du colonialisme, qui était soutenu à la fois par l’OTAN, ses alliés et les traîtres » avait-il notamment déclaré sur les ondes de la radio nationale chaîne 1.

Visas pour la France : importants changements pour les algériens

La plateforme internet France-Visas, travaillant avec l’ambassade de France en Algérie dans le domaine des visas, a annoncé d’important changements pour ses utilisateurs algériens.

« Une mise à jour du site France-Visas est prévue pour le 26/04/2018 de 01h00 à 07h00 [Paris UTC+02] » peut-on lire dans un communiqué publié par ledit site. Cette mise à jour permettra notamment de saisir des demandes de visas pour plusieurs personnes avec un seul et même compte, explique le communiqué.

France-Visas indique également que toutes les anciennes données enregistrées sur les comptes de ses utilisateurs seront supprimées lors de cette mise à jour, et invite par conséquent les demandeurs de visas à compléter leurs demandes en cours et à imprimer leurs formulaires avant la date de cette mise à jour.

« Les formulaires déjà imprimés demeurent bien évidemment recevables par notre centre des visas » conclut le communiqué. À rappeler que l’ambassade de France en Algérie a indiqué il y a quelques semaines que le passage par le site France-Visas était obligatoire pour les demandeurs de visas dépendant de la circonscription consulaire d’Alger, cette mesure devrait progressivement toucher l’ensemble des circonscriptions consulaires françaises en Algérie.

Visas pour la France : nouvelles mesures pour les algériens

L’ambassade de France en Algérie a annoncé, dans un communiqué publié ce dimanche, l’instauration de nouvelles mesures sur la procédure de demande de visas pour les ressortissants algériens.

Ainsi, les demandeurs de visas algériens doivent soumettre leur demande en ligne sur le site www.france-visas.com avant de prendre un rendez-vous chez le prestataire de services VFS Global. Cette nouvelle procédure concernera dans un premier temps les demandeurs dépendant de la circonscription consulaire d’Alger, avant d’être élargie à l’ensemble du territoire national.

« Le respect de cette nouvelle procédure permettra de présenter, au consulat général, un dossier complet et conforme aux exigences réglementaires pour un traitement efficace et rapide des demandes » explique l’ambassade de France.

Une fois cette procédure effectuée, le demandeur devra prendre rendez-vous sur le site internet du prestataire de services VFS Global. Celui-ci, qui ouvrira ses portes le 09 avril prochain, propose déjà des créneaux de rendez-vous, a rappelé la même source.

Visas pour la France : plus de rendez-vous avant le mois de mars

Le prestataire de services VFS Global, chargé de la collecte des dossier des demandes de visas pour la France dans la circonscription consulaire d’Alger, n’offrira plus de rendez-vous avant le mois de mars prochain, a indiqué l’ambassade de France en Algérie dans un communiqué hier.

« Le consulat général de France à Alger a ouvert, le 7 janvier 2018, 1500 rendez-vous pour le mois d’avril prochain. Tous ces créneaux ont d’ores et déjà été réservés. » a annoncé l’ambassade, qui indique que « De nouveaux rendez-vous pour le mois d’avril seront mis en ligne par VFS Global en mars prochain. ».

« Dans l’attente, pour les mois à venir, la procédure actuelle reste en vigueur avec TLS Contact, actuel partenaire : le consulat général de France à Alger a demandé à TLS Contact de mettre en ligne plusieurs milliers de rendez-vous pour les mois de janvier, février puis mars 2018. » a également fait savoir l’ambassade.

Visas pour la France : les promesses de Xavier Driencourt

L’ambassadeur de France en Algérie, Xavier Driencourt, a assuré lors d’une déclaration à la presse hier jeudi que les problèmes liés à l’obtention du visa vers son pays seraient réglés avant la fin de l’année en cours.

« Depuis que je suis arrivé en juillet, j’ai pris les choses en main et toutes les difficultés sont en voie de règlement » a indiqué Xavier Driencourt. Sur un autre volet, l’ambassadeur s’est félicité du nombre des visas délivrés aux algériens par les services consulaires de son pays. « Quand j’ai quitté Alger en 2012, on délivrait 200.000 visas. Aujourd’hui, on délivre 410 000. Nous avons doublé le nombre de visas en cinq ans » a-t-il annoncé.

« Nous délivrons presque 40% de visas de circulation. C’est à dire des visas pour deux, trois ou quatre ans. Cela facilite les choses. Ces visas ne sont pas comptabilisés dans les 410 000 que j’ai cités » a-t-il ajouté.

Visas France. Remplacement de TLS Contact : nouvelles précisions (ambassade)

L’ambassade de France en Algérie a émis un communiqué dans lequel elle apporte de nouvelles précisions sur la procédure de remplacement du prestataire de services TLS Contact, dont le contrat avait été résilié le 28 juin dernier.

En effet, dans un communiqué publié sur son site internet le 31 août dernier, l’ambassade de France a rendu public le calendrier de la procédure du remplacement de TLS Contact, dont les prérogatives sont par ailleurs prolongées jusqu’au 31 mars 2018. Ainsi, l’ambassade de France a fait savoir que l’appel d’offres pour le remplacement de TLS Contact a été lancé le 31 août dernier, la date du 13 novembre 2017 a été retenue comme date limite pour le dépôt des offres. L’ambassade de France a également fait savoir que la commission chargée d’examiner les dossiers des postulants rendra sa décision le 20 décembre prochain. Par ailleurs, l’ouverture des centres de traitement des demandes de visas pour le remplaçant de TLS Contact a été définie comme suit : 02 avril 2018 pour le centre d’Annaba, 04 avril 2018 pour celui d’Oran et enfin 09 avril 2018 pour le centre de la capitale Alger.

Lire également : Visas pour la France : fin de mission pour TLS Contact

Le contrat qui sera accordé au nouveau remplaçant de TLS Contact sera d’une durée de trois ans, qui pourra être renouvelée, a également précisé l’ambassade de France.

Lire également : Fin de mission pour TLS Contact : du nouveau (ambassade)

Rappelons que l’ambassade de France a décidé de résilier le contrat du prestataire de service TLS Contact le 28 juin dernier, et ce après l’implication de celui-ci dans nombre de scandales qui ont eu un vaste écho dans la presse nationale.

Plus d’articles sur le même sujet

Immigration. Nouvelle mesure pour les visas : l’ambassade de France s’exprime

L’ambassade de France s’est exprimée ce jeudi 03 août sur la nouvelle mesure qui a été ajoutée à la procédure de demande d’un visa d’études pour les algériens, et qui avait soulevé une large indignation.

« Dans un souci de sécurisation du parcours des étudiants, les services consulaires ont récemment mis l’accent sur les conditions d’hébergement, au regard notamment, des nombreux cas d’irrégularités constatés et des conséquences négatives pour les étudiants. » confirme l’ambassade de France dans un communiqué. « L’analyse des premiers dossiers de la campagne 2017 par le service des visas du Consulat général a fait apparaître que plus des trois-quarts des dossiers présentaient une réservation d’hôtel annulée dès le lendemain où elle avait été prise ou juste après la délivrance du visa » a expliqué la même source, qui ajoute qu’« il ne s’agit pas de nouvelles conditions mais seulement de l’application des exigences réglementaires, avec pour seule préoccupation le succès de la procédure engagée afin de sécuriser le séjour des étudiants algériens ».

« En annulant sa réservation d’hôtel ou en modifiant son adresse d’hébergement, l’étudiant se prive des justificatifs obligatoires lors de son arrivée en France et pour ses trois premiers mois de séjour. Il encourt alors plusieurs risques : refus de délivrance de visa, refoulement à la frontière, refus de délivrance de titre de séjour ou obligation de quitter la France » explique encore l’ambassade, qui rappelle que « Pour mémoire, plus de 23.000 étudiants algériens poursuivent actuellement leurs études en France ».

Rappelons qu’il y a quelques jours, le prestataire de services TLS Contact avait notifié les demandeurs de visas d’études qu’il devaient joindre à leur dossier une réservation d’hôtel d’une durée de trois mois prépayée à 30%, ce qui a soulevé les inquiétudes des personnes désirant poursuivre leurs études dans ce pays.

Visas. Fin de mission pour TLS Contact : du nouveau (ambassade)

L’ambassade de France en Algérie a réagi par le biais d’un communiqué aux récentes informations faisant état de la fin du contrat entre le prestataire de services TLS Contact et la représentation diplomatique de la France en Algérie.

En effet, l’ambassade de France a confirmé dans un communiqué daté de ce 03 juillet la fin de son contrat avec le prestataire de services TLS Contact, spécialisé dans le traitement des dossiers de visas pour l’Hexagone, précisant que la date de la fin de ce contrat a été avancée au 31 janvier 2018. « Les autorités françaises ont décidé d’avancer la fin du contrat de prestations de service qui lient les trois consulats généraux de France en Algérie avec le prestataire TLS contact pour le recueil des dossiers de demandes de visas. Cette décision est intervenue le 28 juin 2017. Le contrat prévoit des clauses quant à la résiliation, et cet opérateur demeure compétent jusqu’au 31 janvier 2018 » annonce ainsi l’ambassade dans son communiqué.

« Un nouvel appel d’offres sera lancé par les autorités compétentes. L’objectif est de mieux prendre en compte les nouveaux paramètres de la demande algérienne de visas et d’améliorer encore les conditions d’accueil des demandeurs de visas en Algérie, en assurant notamment un contrôle plus efficace des calendriers de rendez-vous et une maîtrise des délais d’attente. » précise le même document, qui annonce également que « Des mesures seront prises pour organiser la transition pour les demandes de rendez-vous au-delà du 31 janvier 2018 et garantir le service de qualité attendu des demandeurs algériens de visas pour la France. Des informations complémentaires sur les modalités envisagées seront communiquées dans les meilleurs délais ».

Néanmoins, le communiqué de l’ambassade de France ne précise pas les raisons exactes de la résiliation du contrat avec TLS Contact, qui, rappelons-le, a été entâché par de nombreux scandales durant les derniers mois.