Kabylie : violentes émeutes suite à l’interdiction d’une conférence (Photos)

De violents heurts ont éclaté ce 22 juillet entre la police et des citoyens lors d’une manifestation pour dénoncer l’interdiction d’une conférence en Kabylie.

En effet, de violents heurts ont éclaté aujourd’hui 22 juillet entre la police et des citoyens à Aokas (wilaya de Béjaïa), lors d’une manifestation organisée pour dénoncer l’interdiction d’une conférence dans cette ville.

« Je participais à une manifestation pour dénoncer l’interdiction d’une conférence sur la culture amazigh qui devait avoir lieu aujourd’hui à Aokas. Il s’agit de la sixième ou septième conférence du genre interdite dans la ville » a déclaré Ghilas Aïnouche, caricaturiste du journal en ligne TSA, qui était présent sur les lieux. Selon le même média, plusieurs manifestants ont pénétré au centre culturel d’Aokas, où devait se tenir la conférence.

« La police a ensuite chargé les manifestants pour les pousser à quitter les lieux. C’est à ce moment-là que j’ai été pris à partie par des policiers qui m’ont isolé dans une pièce » continue Ghilas Aïnouche. « Quatre policiers se sont jetés sur moi et m’ont roué de coups. J’ai été tabassé, insulté, craché dessus. L’un d’entre eux me criait dessus « Dessine maintenant » » a-t-il ajouté.