Immigration. Fraude dans l’octroi des Visas : l’UE ouvre une enquête

L’Union Européenne a annoncé l’ouverture d’une enquête sur de supposées fraudes dans l’octroi des visas Schengen aux ressortissants algériens, marocains et tunisiens, ont rapporté plusieurs médias européens.

Selon les mêmes sources, cette enquête concerne les visas Schengen octroyés aux ressortissants des trois pays sur une période d’une année, et intervient suite à des scandales impliquant les prestataires de services chargés de collecter les dossiers de demandes de visas pour les pays de l’espace Schengen. L’enquête se penchera sur le respect des conditions draconiennes imposées pour l’octroi des visas, notamment en ce qui concerne les relevés bancaires et la durée de validité du document d’entrée sur le territoire européen.

À noter que les nombreux scandales en rapport avec les demandes de visas ont notamment conduit l’ambassade de France en Algérie à rompre son contrat avec le prestataire de services TLS Contact, dont le remplaçant devrait être annoncé le 20 décembre prochain.