Ouverture d’une enquête en France sur un Avion d’Air Algérie

L’affaire du Boeing 737 appartenant à Air Algérie ayant survolé la région de Nice à basse altitude connaît un nouveau rebondissement avec l’annonce de l’ouverture d’une enquête par la direction générale de l’aviation civile (DGAC) cité par Nice Matin.

En effet, un appareil d’Air Algérie qui assurait la liaison Alger-Nice du vol AH1040, a survolé la région de Nice à très basse altitude en passant «au dessus du Mont-Boron, continue au-dessus du port de Nice et file au-dessus du centre-villedans avant de prendre le virage au niveau de l’avenue Jean-Médecin pour se remettre dans l’axe de la piste de l’aéroport Nice-Côte d’Azur». Une manœuvre qui a ému les habitants des régions survolées.

Cité par Nice Matin, Emmanuelle Blanc, chef du service de la navigation aérienne Sud-Est à la DGAC rappelle que «le survol des terres est interdit» avant d’annoncer l’ouverture d’une enquête.