Algérie : Feghouli et Taider s’expriment sur le nomination de Belmadi

Les deux internationaux algériens, Sofiane Feghouli et Saphir Taider se sont exprimés, ce lundi, à leur arrivée à l’aéroport d’Alger sur la nomination de Djamel Belmadi à la tête de l’équipe nationale d’Algérie.

Accosté par les journalistes à son arrivée à l’aéroport international Houari Boumediene, le milieu défensif de l’Impact Montréal, Saphir Taider a affirmé que Djamel Belmadi est l’entraîneur qui correspond à la sélection nationale. «J’avais déjà parlé avec Belmadi auparavant. Je pense que c’est l’entraîneur qui nous correspond surtout par rapport à sa mentalité. De plus, le fait qu’il a déjà joué en équipe nationale et qu’il a pratiqué le football au plus haut niveau, nous aidera énormément» a-t-il déclaré.

De son coté, le milieu de terrain de Galatasaray, Sofiane Feghouli, qui a été écarté des rangs de la sélection nationale lors du passage de Rabah Madjer a indiqué qu’il n’a «aucun esprit de revanche par rapport à [sa] mise à l’écart», affirmant que « le groupe fera tout pour aider Djamel Belmadi lors de sa première sortie avec la sélection algérienne.»

À noter que les fennecs entament ce lundi un stage au CTN de Sidi Moussa, avant de s’envoler pour Banjul le 6 septembre. Lors de la première journée des éliminatoires de la CAN-2019 disputée en juin 2017, l’Algérie avait battu le Togo (1-0) à Blida.

 

Entre l’Algérie et la Tunisie, Ismael Taider a fait son choix

Convoité par l’Algérie et la sélection tunisienne, Ismael Taider, le frère cadet de l’international algérien Saphir a tranché sur sa future sélection nationale.

Né en France, Ismail Taïder, qui évolue cette saison en Bulgarie avec le Lokomotiv Sofia a opté pour la sélection algérienne. Passé par Parme et l’Inter de Milan (Italie), le milieu défensif a donné son accord à la Fédération algérienne de Football (FAF) pour rejoindre l’équipe nationale.

Âgé de 20 ans, le jeune joueur qui dispose de trois nationalités tout comme son frère Saphir qui a décidé de rejoindre les fennecs en 2014, avait la possibilité de choisir la Tunisie tout comme l’avait fait son grand frère Nabil qui était proche de rejoindre l’équipe nationale avant d’opter finalement pour les Aigles.

Le jeune milieu de terrain est attendu cette semaine à Alger pour régler les derniers détails avant de rejoindre l’équipe nationale U21 qui affrontera le 11 mai le Ghana pour le compte du 2e tour des éliminatoires de la CAN 2019.

 

Verts d’Europe : Une semaine difficile pour les algériens (vidéos)

L’international algérien, Riyad Mahrez (Leicester City) a concédé samedi une nouvelle défaite à domicile face à Newcastle United (1-2), en match comptant pour la 33e journée de la Premier League.  

Les buts du match ont été inscrits par Jonjo Shelvey à la 38e et Ayoze Perez à la 77e minute de jeu en faveur des magpies tandis que Jamie Vardy a réussi à réduire la marque à six minutes de la fin de la rencontre. Riyad Mahrez était le seul algérien sur le terrain puisque son coéquipier en sélection, Islam Slimani n’était pas du voyage au King Power Stadium en raison de la clause signée dans son contrat de prêt lui interdisant de participer à cette rencontre face aux Foxes.

En Allemagne, l’attaquant international algérien Ishak Belfodil a signé son quatrième but de la saison, lors de la défaite concédée par son équipe le Werder Brême face à Hanovre (2-1), en ouverture de la 29e journée du championnat d’Allemagne. Malgré la défaite Brême reste 12e avec seulement un point d’avance sur son adversaire du jour.

De son coté, Saphir Taider a vécu une très mauvaise soirée dans la nuit de vendredi à samedi avec l’Impact Montréal contre New England Revolution (0-4). Après seulement 13 minutes de jeu, l’algérien a été exclu après avoir raté une roulette et violemment marché sur le tibia de son adversaire.

Algérie : Plusieurs joueurs menacent d’arrêter la sélection

La défaite de l’Algérie face à l’Iran en match amical semble avoir laissé des traces au sein de l’équipe nationale. Se sentant visés par les choix de Rabah Madjer, plusieurs joueurs ont menacé de ne plus revenir en séléction .

Le stage de mars 2018 pourrait être le dernier pour plusieurs joueurs en sélection nationale, tant que Rabah Madjer est à la tête de l’EN. N’ayant pas joué la moindre minute lors des deux matches amicaux face à la Tanzanie (4-1) et contre l’Iran (1-2), le milieu de terrain de l’Impact de Montréal (MLS), Saphir Taider n’a pas caché son mécontentement vis-à-vis du sélectionneur. «Je ne peux pas faire douze heures de vol pour chauffer le banc de touche. Dans ce cas, pourquoi il m’a convoqué ?», rapporte le quotidien francophone le « Buteur » qui précise que « Saphir Taider ne veut plus revenir en sélection si Rabah Madjer est maintenu à la tête de la barre technique de l’EN« .

En plus du cas « Taider », Rabah Madjer serait contesté par une partie des joueurs de la sélection nationale qui ne cautionnent plus sa méthode de travail. «L’affaire Taïder, la sortie inattendue de Mahrez et le changement de Sofiane Hanni qui s’est senti humilié, ont créé un climat de malaise entre le staff technique national et quelques joueurs professionnels», précise la même source.

Reste désormais à savoir comment la Fédération algérienne de football (FAF) va négocier cette rupture entre le sélectionneur national et les joueurs à quelques mois de la reprise des éliminatoires de la CAN 2019.