Naufrage d’un bateau en Tunisie: 20 touristes algériens secourus 

Les unités de la garde maritime tunisienne ont évacué 115 touristes après le naufrage jeudi de leur navire près de l’île de Kuriat (Nord Est) à cause du mauvais temps.

Vingt Algériens, six Français, deux Italiens figurent parmi les passagers qui étaient à bord de ce bateau de tourisme, selon le chef de la brigade des gardes-côtes à Monastir, Wissem Neffati.

Les passagers ont été évacués vers les ports de pêche maritime de Sayada et de plaisance Marina Monastir.

TARIK LAMARA

Séisme de 5,3 en Turquie: Panique générale des touristes 

Un séisme de magnitude 5,3 a secoué ce matin une région touristique du sud-ouest de la Turquie, a indiqué l’institut géologique américain (USGS), mais les autorités ne faisaient pas mention dans l’immédiat de victime ni de dégât.

Le tremblement de terre s’est produit à 14 km au sud-est de Bodrum, l’une des stations balnéaires les plus fréquentées de la côte turque égéenne en pleine saison touristique, et à une profondeur de 10 km, a précisé l’USGS.

De nombreuses personnes se trouvant à Bodrum se sont précipitées dans les rues, craignant des effondrements de constructions, selon la chaîne d’information turque NTV.
La Turquie est située sur d’importantes failles sismiques et est régulièrement secouée par des tremblements de terre.

Depuis le début de l’année, la côte égéenne a ainsi été ébranlée par plusieurs séismes de magnitude supérieure à 5.

Le mois dernier, un séisme de magnitude de 6 à 6,7 a frappé en mer Egée, faisant deux morts sur l’île grecque de Kos, et des centaines de blessés en Turquie et en Grèce.

Ces secousses régulières ont réveillé le spectre de la catastrophe de 1999, lorsque deux violents séismes de magnitude supérieure à 7 ont dévasté des zones très peuplées et industrialisées du nord-ouest de la Turquie, notamment Istanbul, faisant 20.000 morts.

Un bus de touristes algériens attaqué en Tunisie

Un bus transportant des touristes algériens de retour vers le pays a été attaqué par des tunisiens sur l’autoroute dans le lieu dit Séjoumi située au sud-ouest de la ville de Tunis.

Selon la chaîne de télévision tunisienne Nessma, 13 personnes âgées entre 17 et 25 ans ont arrêtés par la police pour avoir participé à cette attaque. Du côté algérien, des sources parlent de plusieurs blessés dont un grave.

La même source rapporte que le bus été immobilisé suite à un bouchon sur l’autoroute.