Bouira: Les transporteurs en colère

Les transporteurs de voyageurs assurant la desserte entre M’Chedallah, Bouira, Semmache et Chorfa, ainsi qu’El-Adjiba (Est de Bouira), a enclenché un mouvement de grève en guise de protestation contre la hausse de la taxe de stationnement.

Depuis la matinée, les propriétaires de bus et de minibus se sont rassemblés au niveau de la petite station de transport de voyageurs, récemment aménagée par les services municipaux, où ils ont décidé d’être en grève illimitée pour dénoncer la hausse de la taxe de stationnement qui était estimée initialement à 40 dinars/jour, avant de grimper à 70 dinars/jour et ce sur décision du président de l’Assemblée populaire communale (P/APC) de
M’Chedallah, Allouche Mohamed.

En réaction à cette grève, le président du bureau de wilaya de l’Union nationale des transporteurs, Boualem Azizi, a jugé « légitime » cette action quÆil considère comme une protestation contre la décision prise unilatéralement par le président de la Commune de M’Chedallah.

Pour le maire de M’Chedallah, M. Allouche, cette hausse est intervenue suite aux travaux d’aménagement de la station de transport, dont les services de la commune ont alloué une somme importante pour la réhabilitation du site.

Il a estimé « logique » la hausse de la taxe après cette opération qui « permet aux transporteurs de travailler dans de bonnes conditions ». « Cette hausse intervient dans le cadre de la revalorisation des biens et du patrimoine communal de M’Chedallah dont l’objectif est de diversifier les revenus de la municipalité.

NASSIMA BENMALEK