Justice : deux ministres déboutés de leurs diplômes universitaires

Deux ministres, dont un encore en fonctions, ont été déboutés de leurs diplômes de master par le tribunal administratif de Bir Mourad-Raïs (Alger), lors d’une audience qui s’est tenue le 22 novembre dernier.

En effet, l’ancienne ministre de la solidarité Mounia Meslem ainsi que l’actuel ministre des relations avec le parlement Tahar Khaoua, ont tous deux été déboutés de leurs diplômes de master après l’annulation de leurs notes sur décision du tribunal administratif de Bir Mourad Raïs. Les deux ministres sont notamment soupçonnés d’avoir obtenu des notes par favoritisme de la part de l’administration de l’Université d’Alger I, après une plainte déposée par un enseignant exerçant dans la même université qui a affirmé que les deux responsables n’avaient jamais assisté à ses cours. Après délibérations, le tribunal a décidé de l’annulation partielle des notes des deux responsables, entraînant ainsi l’invalidation de leurs diplômes obtenus.