Menaçant plusieurs pays dont l’Algérie : la FIFA répond à Donald Trump

La Fédération internationale de football ( FIFA) a réagi suite aux menaces proférées par le président des États-Unis, Donald Trump, envers les pays qui ne soutiendraient pas la candidature nord-américaine pour organiser la Coupe du monde 2026, dont l’Algérie. 

«De manière générale, nous ne commentons pas les déclarations qui concernent spécifiquement les processus de candidature. Nous pouvons seulement nous référer au Guide de procédure de candidature de la Coupe du monde de la Fifa 2026», a affirmé l’organisation au sujet des menaces du président américain.

La Fédération internationale de football a indiqué, en outre, que «sa réglementation met en garde les gouvernements des pays soumissionnaires, contre toute activité pouvant nuire à l’intégrité du processus d’appel d’offres.»

Il est à rappeler que Donald Trump a menacé, sur son compte Twitter, tous les pays qui voteraient contre la candidature de l’alliance USA-Canada-Mexique le 13 juin prochain à Moscou, dont l’Algérie qui a apporté son soutien au Maroc, autre candidat à l’organisation de la Coupe du monde 2026.