Taux de change : Vers de nouveaux records de l'euro en 2020 ?

Le cours de l’euro qui a connu un léger recul sur le marché noir face au dinar algérien, quelques jours avant le réveillon ne serait qu’une accalmie avant une hausse considérable durant l’année 2020. En effet, tous les indicateurs économiques sont en défaveur de la monnaie nationale qui se dirige vers une dévalorisation imminente.

Dévaluation du dinar

Plusieurs facteurs économiques et politiques annoncent une année sombre pour la monnaie nationale. Ce contexte marqué par une impasse politique, et une situation d’économique inquiétante ne donnent pas beaucoup de choix au gouvernement. Les experts s’accordent à dire qu’à défaut de l’endettement extérieur, il ne reste que l’ultime choix de la dévaluation du cours du dinar, pour juguler l’énorme déficit budgétaire du pays. Une solution que le FMI avait déjà préconisée pour Alger. Cette option impactera sérieusement la valeur de la monnaie sur le marché noir et verra les devises étrangères flamber.

Lourd climat des affaires et recul de l’investissement

La valeur du dinar sur le marché noir est aussi liée aux investissements en Algérie. Ces derniers qui attirent les devises se retrouvent dans une impasse. Cette situation pousse les hommes d’affaires à aller investir sous des cieux plus cléments en favorisant la fuite des capitaux. Ce climat morose limite la prise de risque en Algérie et par ce fait augmente la pression sur la demande des devises étrangères sur le marché noir et fait flamber le cours de ces dernières, notamment au Square Port Saïd.

La nouvelle mode de l’épargne en devises

La situation économique de pays et le manque de confiance des ménages dans cette dernière pousse les Algériens à échanger leurs économies en euro. En effet, au lieu de l’or qui est reste stable, beaucoup d’Algériens préfèrent la devise européenne pour mettre leurs économies hors du danger de la chute brutale du dinar. Ils constituent ainsi une nouvelle clientèle de l’euro sur le marché noir et contribuent grandement à la hausse de la valeur de cette monnaie. Cette tendance ne risque pas de changer en 2020 vu les indicateurs économiques qui sont au rouge et l’absence de perspectives sérieuses pour une économie dépendante des hydrocarbures.

Lire aussi : Recul de l'Euro au marché noir du dinar algérien

Dans :