Catégories Société
| Le
15 septembre 2020 9 h 10 min

Titre de séjour pour les Algériens de France : Des préfectures facilitent la procédure

Par Ahmed Oul

Dans plusieurs préfectures de France, les modalités classiques d’accueil des étrangers demandeurs de titres de séjour, dont les Algériens, ont été partiellement rétablies. L’accueil des demandeurs de renouvellement de récépissés ou d’un rendez-vous de première demande de titre de séjour s’effectue de nouveau tous les matins sans rendez-vous, de 8h30 à 11h30. Cette nouvelle disposition a suscité le soulagement des usagers, indique dimanche 13 septembre le journal français Ouest France.

Selon la même source, les préfectures devront prendre de nouvelles dispositions à même de faciliter davantage la procédure de demande de titre de séjour en France pour les étrangers, dont les Algériens.

Durant les derniers mois, en raison du contexte sanitaire lié au coronavirus, l’accueil à la préfecture des demandeurs de titre de séjour avait été réduit. Chose qui avait d’ailleurs déclenché le mécontentement des usagers et des associations des migrants.

Depuis la semaine dernière, les bureaux de plusieurs préfectures sont à nouveau ouverts les matinées. L’accueil du public dans l’après-midi est néanmoins réduit à une fois par semaine. Mais il faut dire que la possibilité d’effectuer les procédures de dépôt de demande de titre de séjour en présentiel, sans passer par la prise de rendez-vous en ligne, facilite énormément la tâche pour les usagers.

Pour rappel, la plupart des préfectures françaises avaient mis en place un service en ligne destiné aux ressortissants étrangers, dont les Algériens, dans le besoin de déposer une demande de titre de séjour. Les demandeurs devaient obligatoirement effectuer leurs démarches administratives sur Internet. Mais il fallait parfois attendre très longtemps avant d’obtenir un rendez-vous. Pour certains expatriés, ce fut une mission impossible.

En effet, selon de nombreux étrangers en France, déposer une demande de titre de séjour sur Internet s’apparente à un parcours de combattant. Le dispositif de l’enregistrement en ligne, censé faciliter aux usagers étrangers les démarches administratives pour l’obtention du titre de séjour, est devenu un véritable frein bureaucratique pour la procédure.

Certains demandeurs prenaient des mois à essayer avant d’obtenir un créneau pour le dépôt de leur demande de titre de séjour en France. Sans quoi, ils risquaient d’être dans l’impossibilité de travailler légalement et vivre, ainsi, dans la crainte d’être expulsé à tout moment. Car faute d’obtenir un rendez-vous dans les délais, les demandeurs peuvent se retrouver sans papiers. Ils risquent, alors, l’arrestation et l’expulsion.

Abonnez vous Gratuitement
A la newsletter
Ahmed Oul