Alger : une jeune femme assassinée et mutilée par son mari

Photo archive: Femme séquestrée
Photo archive: Femme séquestrée

Un crime odieux a secoué la commune d’Ouled Fayet, située dans la banlieue Sud-Ouest d’Alger. Un vendeur de fruits et légumes ambulant a mutilé et découpé le corps de son épouse avant de contacter les services de sécurité, a-t-on appris de sources concordantes.

Les faits remontent à la mi-décembre dernier, lorsque l’époux avait appelé la police pour signaler l’assassinat de sa femme. Il avait alors déclaré à la police, qu’étant absent toute la journée il ignorait ce qui s’était passé, précisent les mêmes sources.

La police scientifique s’était rendue sur la scène de crime pour prélever des indices et des traces d’ADN, dont les résultats avaient par la suite été soumis à la brigade anti-criminalité. Les investigations de cette brigade ont permis l’arrestation de cet homme qui prétendait être innocent.

Effectivement, les résultats des enquêteurs ont révélé que la victime, une jeune femme originaire de Sétif, avait subi plusieurs coups et blessures infligés par son mari à l’aide d’un marteau.

Les empreintes prélevées sur la scène de crime appartenaient à l’époux de la victime, et l’heure du décès remontait, selon les enquêteurs, à la veille. L’assassin avait eu donc le temps de violenter sa femme, de la tuer, la mutiler et la découper durant la nuit avant de repartir travailler le matin.

N’ayant pas pu nier les accusations, le mari a reconnu les faits qui lui ont été reprochés et a fini par avouer qu’il avait assassiné sa femme, puis découpé son corps en morceaux. Ce marchand de légumes avait ensuite tenté de cacher les morceaux dans un linge, afin de dissimuler son crime.