Algérie : 20 ans de prison pour avoir violé et provoqué la mort de son ami

Illustration : Justice
Illustration : Justice

Après plusieurs mois de fuite, un homme âgé de 30 ans a été condamné, la semaine dernière, à 20 ans de prison ferme pour le viol et l’agression ayant entraîné la mort de son ami, dans la commune de Sedrata (au sud-ouest de la wilaya de Souk Ahras).

Selon des sources locales, la victime, âgée de 24 ans, accompagnait ses trois amis dans une forêt à proximité de Sedrata. Ces derniers l’ont fait boire de l’alcool puis l’ont passée à tabac. Cette agression fut suivie d’un viol commis par l’un des trois hommes.

Le jeune homme décéda le lendemain des suites d’une hémorragie interne causée par les violents coups de pied qu’il avait reçus à la tête.

Accusés de ne pas être intervenus pour lui porter secours, deux de ses amis ont été aussitôt arrêtés et condamnés à deux ans de prison ferme. Le troisième était quant à lui activement recherché par les forces de l’ordre.

Le fugitif a été récemment arrêté et traduit devant le tribunal criminel de Souk Ahras qui a prononcé, la semaine dernière, une sentence de 20 ans ferme contre l’auteur du viol perpétré sur le jeune homme de 24 ans.

Lire aussi : Un père menace d’immoler sa fille par le feu à Tiaret (Algérie)