Kabylie: un jeune chrétien raconte son agression par des islamistes (VIDÉO)

Ghilas Allaf: jeune chrétien agressé par des islamistes
Ghilas Allaf: jeune chrétien agressé par des islamistes

Allaf Ghiles est un jeune algérien de confession chrétienne. Chantre d’une église sur les hauteurs de Kabylie à Larbaâ Nath Irathen, il a été agressé physiquement par trois islamistes qui l’ont menacé de mort, vendredi 4 janvier, alors qu’il était en route vers son habituel lieu de culte. Ghiles raconte son agression dans une vidéo postée sur Facebook.

Le jeune chantre chrétien a tenu à apporter des précisions après la polémique qui a suivi la propagation de l’information de son agression sur la toile algérienne : « Azul fell-awen (salutations en kabyle), je suis Allaf Ghiles, le chanteur agressé à Larbaâ Nath Irathen vendredi passé, je veux apporter quelques précision et raconter la vraie version de mon agression », a t-il dit.

Il rajoute : « Trois individus m’ont interpellé en m’appelant « le Chrétien » avant de descendre de leur véhicule et de m’agresser physiquement. Ils m’ont ensuite menacé de mort, moi et ma famille ». Allaf Ghilas dit ne pas connaitre ces individus : « Je ne peux pas vous dire qui sont ces personnes. Nous avons entamé les procédures légales pour les ester en justice. Nous avons un avocat et nous allons vous tenir informés du développements de l’affaire ».

 

Pour rappel, et comme nous l’avons rapporté dans nos précédentes éditions, Allaf Ghiles a été agressé physiquement et menacé de mort par un groupe d’islamistes le 4 janvier à Larbaâ Nath Irathen, à 30 km de la ville de Tizi-Ouzou en Kabylie. La victime est un artiste chantre d’une église dans la même région.

Les agresseurs, présentés comme des islamistes avec des habits typiquement salafistes, ont menacé de mort le jeune chrétien. Ils l’ont – selon nos sources – sommé de ne plus fréquenter l’église de Larbaâ Nath Irathen, à défaut d’« une liquidation physique », avant de le tabasser et de casser sa guitare.