Algerie : le jus Amila de nouveau commercialisé

Sachets de jus en poudre Amila, de la société Promasidor El Djazaïr
Sachets de jus en poudre Amila, de la société Promasidor El Djazaïr

La direction de l’entreprise Amila a rédigé un communiqué de presse annonçant que des analyses poussées, réalisées par le ministère du Commerce, ont montré que le produit était sain à la consommation et ne contiendrait pas de « pyrazole ».

D’après le communiqué, de nouvelles analyses poussées, réalisées par le ministère du Commerce, ont montré que le produit était sain à la consommation et ne contenait pas de « pyrazole », produit qui était la raison de la demande d’arrêt de mise en vente du produit.

Rappelons que le mois de décembre dernier, le ministère du Commerce avait envoyé des instructions urgentes à toutes les wilayas pour le retrait immédiat des ventes des produits Amila. Et pour cause, le ministère, qui avait été alerté par le laboratoire de la police scientifique de Châteauneuf (France), soupçonnait la présence d’un composé organique dénommé « pyrazole », pouvant avoir des effets nocifs sur les consommateurs, dans les produits d’Amila.

La direction de l’entreprise Promasidor El Djazaïr, qui produit les jus en poudre Amila, s’est félicitée de la prudence dont elle a fait preuve dans le doute en suspendant la production.

La poudre de jus Amila sera donc très probablement remise en vente dans les jours à venir.

Lire aussi : Consommé comme une drogue par les écoliers: le jus en poudre « Amila » interdit